Lachs mit Spargel

Manger sainement après l’accouchement

Les premiers jours après l'accouchement, les intestins fonctionnent au ralenti. Ceci est dû aux réarrangements qui ont lieu dans l'abdomen après la naissance de l’enfant. L'intestin mettra environ 1-2 semaines à retrouver sa configuration et sa fréquence de vidange initiales. Souvent, les intestins se vident spontanément 2-3 jours après l'accouchement. Cette période s’accompagne souvent d’une légère constipation et de ballonnements.

Pour cette raison, les recommandations concernant l’alimentation après l’accouchement sont les suivantes:

  • buvez beaucoup (2-3 l par jour), car votre corps a besoin de beaucoup de liquide pour produire du lait, compenser les pertes de liquides dues à la transpiration et aux saignements et amollir les selles.
  • Mangez équilibré: l’alimentation devrait comporter beaucoup de fruits et légumes frais (vitamines, minéraux), de pain complet, de noix (fibres), de bonne huile végétale (acides gras insaturés, par ex. huile de colza ou d’olive), de produits laitiers et de viande/poisson (protéine, vitamine B). Les sucreries sont à consommer avec modération.
  • Les premiers jours, privilégiez des aliments très digestes: les plats lourds ne font aucun bien aux intestins et augmentent la constipation et les ballonnements.

Autres informations:

L’alimentation pendant l’allaitement

Les boissons pendant l’allaitement


Questions fréquentes à ce sujet

Il paraît qu’on perd ses cheveux après l'accouchement. C'est possible de faire quelque chose?

Combien de temps cela prend-il pour que mon alimentation se manifeste dans mon lait?

Puis-je allaiter et suivre un régime en même temps?

 

Newsticker

80 pour cent des mères recommencent à fumer: selon une étude du centre américain de recherches sur le cancer Moffitt, même si de plus en plus de femmes renoncent à la clope pendant la grossesse, beaucoup se remettent à fumer après l’accouchement. Ça ne suffit pas de ne pas fumer près de l’enfant: rien que les restes de fumée accrochés aux vêtements sont dangereux. Les nourrissons fumeurs passifs ont plus de maladies respiratoires et d’otite, sont moins intelligents et souffrent de troubles du comportement. Ils succombent aussi plus souvent à la mort subite du nourrisson. (swissmom-Newsticker 03/10/2012)

Last update : 23-04-20, NBR / équipe sages-femmes swissmom

loading