Was erwartet Sie im Wochenbett?

Qu'est-ce qui attend la mère après l'accouchement?

Le post-partum est défini comme la période entre l’expulsion du placenta et le retour des règles (environ 6 semaines). Pendant ce temps, votre corps, votre mental, sans parler de votre relation avec votre enfant et votre partenaire, connaît des transformations énormes. Pendant le post-partum, le corps produit d’autres hormones que pendant la grossesse. Ces hormones influencent vos émotions par rapport à votre enfant, la production de lait, mais aussi le retour de l'utérus à sa taille normale. Ces chamboulements hormonaux peuvent provoquer un ascenseur émotionnel et rendent votre sommeil moins profond, pour que vous restiez attentive à l'enfant la nuit.

Pendant ces 6 semaines, votre utérus passera d’un poids d’environ 1,5 kg à son poids normal de 50-70 g et retrouvera sa taille originelle (à peu près la taille d'une poire). Ceci par le phénomène des tranchées, des contractions d’intensité variable d’une femme à l'autre. Les lochies sont les saignements du post-partum; pendant les 3-4 premières semaines, d’abord fortes comme les règles et très sanglantes, elles finissent par ressembler à des pertes jaunâtres. Ensuite, la muqueuse utérine se régénère.

Votre enfant apprend à boire, sa digestion est activée et il découvre ses parents et son monde d’une manière toute nouvelle. De votre côté, vous avez aussi besoin de temps pour apprendre à connaître votre enfant et vous familiariser avec toutes vos nouvelles tâches. Au bout d'environ 6 semaines, le post-partum est terminé au sens médical, mais ça ne veut pas dire pour autant que votre corps, votre mental et votre quotidien auront déjà trouver un nouvel équilibre. D’ici à ce que la nouvelle famille devienne une équipe rodée et que les transformations physiques ne se voient presque plus, cela peut prendre au moins 9-12 mois!

Si vous allaitez, La production d’hormones productrices de lait commence à l'expulsion du placenta et est stimulée par la tétée et le contact physique juste après l'accouchement (peau à peau). La poitrine allaitante se transforme considérablement surtout pendant les 3-4 premiers jours. Avec la montée de lait la poitrine grandit, devient plus chaude et plus ferme. Ces transformations peuvent être douloureuses et la plupart des femmes n'ont pas l’habitude d'avoir les seins aussi gros. Une bonne idée est d’attendre la montée de lait pour acheter vos soutien-gorge d’allaitement.

Étant donné le réarrangement qui a eu lieu dans votre ventre, votre digestion mettra quelques jours à retrouver ses marques. Un bon conseil est de bouger suffisamment, de boire beaucoup et éventuellement d’aider la digestion avec des graines de lin ou des fruits secs. Si vous transpirez beaucoup pendant le post-partum, c’est normal et c’est dû aux hormones. En général, rien ne s’oppose à ce que vous commenciez à vous lever et marcher peu après l'accouchement. C'est très important de se remettre à bouger aussi vite que possible après la naissance, pour vous remettre plus rapidement. Toutes les fonctions du corps, y compris celles de la vessie et des intestins, se normaliseront plus vite.

Même si vous avez eu une césarienne vous devriez marcher un petit peu quelques heures après l’opération déjà. Cela active votre circulation sanguine et prévient la formation de caillots (thrombose) dans vos jambes ou vos poumons.

Cette première période est aussi caractérisée par un changement dans la manière dont vous percevez votre corps. Beaucoup de femmes disent se sentir déséquilibrées et incertaines dans leur corps: les muscles du ventre et du plancher pelvien sont détendus et le maintien diminue. L’enfant n’est plus dans le ventre, mais les signes de la grossesse n’ont pas encore entièrement disparu. Avec une bonne gym postnatale pour renforcer les muscles du ventre, vous retrouverez bientôt votre maintien normale et vous pourrez réduire les kilos gagnés pendant la grossesse. N’oubliez pas que l’enfant, le placenta et le liquide amniotique totalisent en moyenne 6 kg, alors que vous avez pris entre 7 et 15 kg. En outre, vous avez probablement fait un peu moins de sport pendant la grossesse. L’allaitement vous demandera d’ailleurs énormément d’énergie. Ne désespérez donc pas si les poignées d’amour mettent quelques mois à disparaître.

Votre enfant peut venir au monde à l’hôpital, en maison de naissance ou chez vous. Après un accouchement sans complications, vous pourrez quitter l’hôpital au bout de quelques heures. Mais vous pouvez tout aussi bien rester encore quelques jours pour vous laisser dorloter.

Il existe plusieurs offres pour les soins du post-partum. Pendant les premières semaines après votre accouchement en clinique, en maison de naissance ou chez vous, c’est bien d'avoir une sage-femme qui vient vous rendre visite à la maison. Ces consultations à domicile sont prises en charge par l’assurance maladie jusqu’au 56e jour qui suit l’accouchement. Si possible, arrangez-vous déjà pendant la grossesse pour avoir une sage-femme qui se chargera de vos soins postnataux. Pour trouver des spécialistes pour vos soins postnataux et l'accompagnement chez vous, essayez www.hebamme.ch ou les groupes de sages-femmes de votre canton ou région.

Une fois de retour à la maison, il arrive soudain d’être confrontée à des questions qui ne se posaient pas encore à l'hôpital. Même sans aucune complication, ça peut être utile d’avoir une sage-femme qui passe vous voir le 2ième ou 3ième jour. Elle contrôlera entre autres le poids du bébé, la guérison du cordon et elle répondra à vos questions. Elle observera en outre le rétrécissement de votre utérus et surveillera les signes d’une fièvre puerpérale. Elle contrôle votre poitrine et l’allaitement. En outre, la sage-femme peut vous aider si vous avez des problèmes pour allaiter.

Newsticker

Thrombose après la grossesse: Selon une étude récente, le risque de thrombose reste significativement élevé pendant plus de 12 semaines après l'accouchement, deux fois plus longtemps qu’on ne le pensait. L'augmentation de la coagulation du sang, qui touche aussi les femmes en bonne santé pendant la grossesse, est un mécanisme destiné à éviter les trop grosses pertes de sang pendant l'accouchement. Le désavantage est qu’elle augmente la tendance aux thrombus (caillots de sang) qui entraîne un risque de thromboses veineuses profondes ou même, plus rarement, d’accidents vasculaires cérébraux et d’infarctus. Après l'accouchement, la coagulation met un certain temps à se normaliser à nouveau. Les femmes à risque ont donc besoin d'un traitement antithrombotique prolongé. (swissmom Newsticker, 06/03/2014)

Last update : 17-03-19, Équipe sages-femmes swissmom

loading