Mutter mit Neugeborenem im Arm

L'accouchement vaginal n’est pas toujours plus doux

Par rapport à une césarienne, un accouchement par voie basse, pour naturel qu’il soit et malgré ses nombreux avantages, peut aussi avoir certains défauts pour la femme enceinte, comme le démontrent de nombreuses études. Les muscles, nerfs et autres tissus du plancher pelvien sont fortement distendus pendant un accouchement. Cela provoque beaucoup de micro-blessures dans la région du bassin.

Environ 5-10% des femmes ayant accouché naturellement souffrent d’incontinence plus tard. Après un accouchement par césarienne, c’est moins courant. Dans les cas extrêmes, la distension du plancher pelvien peut même causer une grosse déchirure du périnée, qui peut aussi entraver la fonction du sphincter de l’anus. Les descentes d’utérus et douleurs lors des rapports sexuels sont d’autres conséquences des forces incroyables qui s’exercent sur les tissus lors d’un accouchement vaginal. Beaucoup de femmes craignent en outre que le vagin reste distendu après l'accouchement et qu’elles et leur partenaire aient moins de sensations en faisant l’amour.

Un accouchement par césarienne, plus doux, aurait aussi des avantages pour le nouveau-né, mais il a tout à fait aussi des inconvénients. Au minimum, en cas d’urgence, une césarienne rapide permet de prévenir le plus gros risque pour l’enfant pendant l’accouchement: des lésions cérébrales causées par un manque d’oxygène.

Last update : 29-04-16, BH

loading