Eisenmangel-Anämie in der Schwangerschaft

Anémie ferriprive

Presque toutes les femmes n’ont pas assez de réserves en fer, même avant la grossesse, car elles perdent régulièrement du sang par leurs règles. Si s’ajoute à cela une carence en fer due à l’alimentation, par exemple si vous êtes végétarienne, végane ou extrêmement mince, et/ou si vos besoins sont spécialement élevés comme en cas de grossesse multiple ou lors de grossesses qui se suivent de près, vous avez de grandes chances de subir une anémie vers la fin du troisième trimestre). Même des femmes enceintes qui avaient des taux de fer normaux deviennent facilement anémiques à cette période.

Malheureusement, les signes d’une carence en fer sont très peu spécifiques et sont souvent confondus avec de simples «désagréments de grossesse». Quand vous n'avez pas assez de fer, vous vous sentez fatiguée, vite à bout de souffle et épuisée, vous êtes apathique et manquez d’appétit, êtes plus sensible aux infections et pâle. Des cheveux cassants, une peau sèche et rêche, des gerçures aux coins des lèvres (rhagades) et de profonds sillons et rainures sur les ongles, ainsi que des infections urinaires fréquentes, sont signes d’une carence en fer.

Mais l’anémie est dangereuse surtout quand elle diminue les apports d’oxygène à l’enfant, ce qui peut entraîner une naissance prématurée et des complications dangereuses lors de l’accouchement. Si s’ajoute à ça une perte de sang pendant l'accouchement, le post-partum peut être pas mal difficile: fatigue, vertiges, maux de tête et nausées, augmentation de la probabilité d'avoir une dépression du post-partum. En outre, l’anémie diminue la production de lait maternel. Ce n’est pas étonnant qu’une équipe de chercheurs américains ait même découvert qu'un manque de fer chez la mère a un effet négatif sur la relation mère-enfant.

Votre gynécologue surveillera de près votre taux de fer pendant le suivi prénatal et contrôlera vos taux résultats sanguins. L’hémogramme permet de détermine le type et la cause de l’anémie. Il s’agit dans un premier temps de mesurer le taux d'hémoglobine (Hb), le pigment rouge du sang. La concentration d’hémoglobine du sang renseigne sur le nombre de globules rouges.  Un taux d’hémoglobine inférieur à 11,0 g/dl au premier tiers de la grossesse et de moins de 10,5 g/dl pendant le deuxième trimestre est signe d’une anomalie de la production du sang et nécessite des examens plus poussés et un traitement. Indépendamment de l’hémoglobine, un faible taux de ferritine sérique est aussi signe que les réserves de fer sont faibles. La ferritine est une protéine nécessaire au stockage du fer. Il faut éviter de mesurer le taux de ferritine en cas d’inflammations ou d'infections, car ces facteurs peuvent augmenter faussement les taux de ferritine mesurés. Des études récentes ont montré qu’en cas de fatigue inexpliquée malgré des taux d’hémoglobine normaux, il y a souvent une carence en fer masquée, diagnosticable par des faibles taux de ferritine.

Une alimentation riche en fer suffit rarement à rétablir les stocks de fer épuisés. C’est pourquoi on prescrit des compléments de fer aux femmes enceintes qui ont des taux sanguins faibles et/ou des signes d’anémie. L’idéal sont les préparations de fer bivalent, qui ne se dissolvent que dans l'intestin et ne causent pas de problèmes d'estomac. Prenez les comprimés ou gélules le matin, à jeun, avec un peu de jus d’orange. Si vous ne supportez pas la préparation de fer par ce biais ou si le traitement doit être effectué très vite, le fer sera administré par injection (IV = intraveineuse). Cette méthode convient aussi aux femmes enceintes qui ont des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin.

Parfois, la prise de préparations de fer peut entraîner une légère constipation. N’abandonnez pas le traitement à cause de ça, buvez beaucoup et prenez beaucoup de fibres. Vos selles peuvent devenir noires à cause du fer que votre corps élimine, c'est tout à fait normal et sans danger.

Si vous allez régulièrement à vos examens prénataux, vous pourrez être sûre qu'une anémie sera détectée et traitée à temps.

Attention: les anémies peuvent avoir d’autres causes qu’un manque de fer. Même si c’est la cause la plus fréquente, une anémie peut aussi être due à un manque de vitamine B12. On parle alors d'anémie par carence en vitamine B12 ou d’anémie pernicieuse. Elle touche surtout les véganes et végétariennes, car la vitamine B12 se trouve exclusivement dans les aliments d’origine animale.

Häufige Frage zum Thema

La teneur en hémoglobine du sang (Hb) est généralement mesurée au début de la grossesse, puis régulièrement à partir du sixième mois. Il suffit pour cela d'une goutte de sang, par exemple du bout du doigt. La valeur de l'Hb ne devrait pas descendre en dessous de 11,0 g/dl au cours des premier et...

vollständige Antwort lesen

Newsticker

Traitement au fer chez les femmes enceintes: Swissmedic a publié une prise de position concernant le manque de fer. La manière la plus sûre de traiter une carence en fer est par voie orale (produits à ingérer par la bouche). Les préparations intraveineuses à perfusion ou injection sont indiquées lorsque les produits oraux ne suffisent pas ou sont mal tolérés ou en cas d’anémie sévère dangereuse. En raison du manque d’expériences, les traitements intraveineux sont à éviter au premier trimestre de grossesse; plus tard, ils sont autorisés uniquement si des précautions sont prises pour gérer les réactions d’hypersensibilité. (swissmom-Newsticker 18/08/2012)

Le manque de fer réduit le poids à la naissance: le besoin en fer environ doublé pendant la grossesse déclenche souvent une (anémie). Les experts estiment qu’un tiers de toutes les femmes enceintes n’a pas assez de fer. Ceci entraîne une baisse du transport d’oxygène qui peut aussi nuire au fœtus.  Selon une analyse parue dans la revue médicale britannique, la supplémentation en fer n’améliore pas seulement les taux d’hémoglobine, elle fait baisser de 60% les anémies. Par ailleurs, le poids à la naissance des enfants augmente et il y a moins d'enfants petits pour l’âge gestationnel; toutefois, aucune influence claire sur le taux de prématurés n’a été observé. (swissmom Newsticker, 30/09/2013)

Last update : 05-09-19, BH

loading