Sechs wissenschaftliche Fakten zum Kuss

Pourquoi un suçon est une lésion corporelle, mais le baiser est sain

«Qui n’embrasse est comme s’il était mort», disait déjà Goethe. Le baiser ne vous empêchera pas de mourir, mais il est bon pour la santé; nous vous expliquons pourquoi, plus 5 autres faits intéressants.

S’embrasser, la deuxième plus belle chose du monde? Le 6 juillet est la journée du baiser. Mais que savons-nous de cette tradition culturelle mystérieuse qu’est le baiser? Découvrez ses origines mystérieuses et pourquoi les médecins s’y intéressent.

Au fond, pourquoi s’embrasse-t-on?

Les scientifiques ne sont pas du tout d’accord à ce sujet. Beaucoup d'entre eux ont une théorie moyennement romantique: le baiser viendrait d’un rituel où on donnait de la nourriture prémâchée aux enfants. D'autres experts pensent que les racines du baiser sont plutôt de nature sexuelle. Quand des quadrupèdes se rencontrent, il n’est pas rare qu’ils se reniflent et se lèchent le derrière. Quand l’être humain s’est mis debout, ce geste se serait décalé vers le haut.

Les humains se bécotent-ils tous?

Pas forcément. Des chercheurs américains ont découvert que seules 46% des cultures du monde pratiquent le baiser «romantique/sexuel». En 1897, un ethnologue français écrivait que les Chinois voyaient le baiser européen comme une sorte de cannibalisme répugnant.

Les animaux s’embrassent-ils?

Certains, oui. On connaît surtout les bonobos, une race de chimpanzés. Apparemment, ces primates s’embrasseraient avec la langue, même en dehors de la période féconde de la femelle.

La science du baiser, cela existe?

Oui, elle s’appelle la philamatologie. Les philamatologues ont par exemple découvert que deux tiers des humains penchent la tête à droite pour s’embrasser. C'est aussi grâce à eux que l’on sait qu’en 70 ans de vie, une personne passe en moyenne 76 jours à embrasser.

Pourquoi pense-t-on que le baiser est bon pour la santé?

Selon les scientifiques, s’embrasser renforce le système immunitaire et diminue le stress. Des chercheurs américains ont découvert que pendant un baiser, le corps produit des substances chimiques (les neuropeptides) qui activent les «cellules tueuses». Celles-ci attaquent les virus et bactéries nocifs et les détruisent. En outre, le baiser exerce l'ensemble des 34 muscles du visage. En même temps, beaucoup de médecins rappellent que le baiser peut aussi transmettre des virus dangereux. D'un autre côté, c’est justement ça qui peut renforcer le système immunitaire.

Comment se créent les suçons?

Un suçon est un hématome causé par une sous-pression. Quand on fait ventouse sur la peau, ça peut endommager les vaisseaux. Les petits vaisseaux éclatent et il se forme une petite tache bleue. Pour que le suçon ne devienne pas trop gros, on peut le refroidir.

Source: dpa

Last update : 16-10-19, BH

loading