Gemütsschwankungen

Sautes d’humeur

Environ à partir de la sixième semaine de grossesse, des désagréments et irritations semblables à ceux du syndrome prémenstruel (SMP) peuvent apparaître. Tout comme les symptômes corporels, les symptômes psychiques sont déclenchés par les changements hormonaux.

Beaucoup de femmes enceintes se sentent abattues, sont confuses, énervées ou au bord des larmes. Des sentiments d'anxiété ou d’irritabilité ne sont pas rares; parfois, ils peuvent s’intensifier jusqu’à une dépression.

Mais en règle générale, ces symptômes n’apparaissent que jusqu’à la fin du premier trimestre. Étant donné que le placenta se charge de la production d’hormones à partir du deuxième trimestre, le taux d’hormones se stabilise peu à peu. Vous vous sentirez plus équilibrée et juste mieux en général. Les plus beaux mois de grossesse ont commencé!

Au dernier tiers de la grossesse, beaucoup sont inquiètes et souffrent d’anxiété à mesure que la naissance approche. Certaines sont impatientes et voudraient enfin avoir leur bébé, d’autres sont juste épuisées de la grossesse ou se font du souci pour la santé de leur bébé et le déroulement de l'accouchement.

Vos sautes d’humeur sont une conséquence entièrement naturelle de la grossesse. Le cliché de la femme enceinte euphorique tout le temps est un conte de fées! Et c’est très important d’en parler à votre partenaire, votre famille ou vos amis de votre ascenseur émotionnel. Si votre environnement sait que vous ne savez pas vous-même ce qui vous arrive, tous se montreront compréhensifs. Une future maman, on lui pardonne (presque) tout...

Last update : 04-05-16, BH

loading