Schwangere in Unterwäsche hält ihre Hände auf dem nackten Bauch

Les saignements plus tard dans la grossesse

Cette catégorie comprend tout saignement vaginal apparaissant après la 20e semaine de grossesse. Ces saignements peuvent être aussi forts que ceux des règles normales, ou même encore plus violents. Ils sont souvent dus à un défaut bénin et localisé sur le col de l’utérus (des polypes) ou à une blessure d'une veine du vagin.

Ce type de saignement ne doit pas être confondu avec les pertes maculées de sang qui se produisent à l'expulsion du bouchon de mucus qui obstruait le col de l’utérus après que celui-ci commence à s’élargir. Normalement, ceci arrive quelques jours ou, plus rarement, quelques semaines avant le début du travail. Si cette description ne s’applique pas à votre saignement avant la 36e semaine de grossesse, vous devriez immédiatement contacter votre gynécologue ou sage-femme, car il faut prendre des mesures appropriées.

Vers la fin de la grossesse ou peu avant l’accouchement, les saignements sont souvent dus à une complication du placenta, par ex. s’il est situé trop bas (placenta praevia) ou s’il se décolle prématurément. Un tel saignement peut alors éventuellement mettre en danger votre santé comme celle de l’enfant. Si l'enfant est durablement sous-alimenté en oxygène, il peut même mourir, dans de rares cas.

Les saignements plus tard dans la grossesse sont plus fréquents en cas de prééclampsie ou d’hypertension. Votre gynécologue devra dans tous les cas vous examiner, même si dans 50% des cas, on n’arrive pas vraiment à trouver une cause précise.

Si le saignement provoque le travail, une naissance prématurée est souvent inévitable.

Les saignements plus tard dans la grossesse sont généralement indolores. Mais il se peut que vous ressentiez une douleur très spécifique dans le bas-ventre si votre placenta se décolle partiellement de l’utérus (décollement précoce du placenta). Dans ce cas, vous aurez besoin d'un traitement médical immédiat.

Version: 06/12, BH

Last update : 06-09-19,