Männerhände umfassen den Bauch einer Schwangeren

Méthodes alternatives pour induire la naissance

Outre les méthodes médicamenteuses, il existe bon nombre d’alternatives pour induire la naissance ou stimuler le travail. Mais fondamentalement, ces méthodes ne sont efficaces que si l'enfant est mature, et si le corps de la mère est entièrement préparé à l’accouchement.

Le décollement des membranes

Cette méthode consiste à introduire un doigt dans le col de l’utérus et d'y décoller les membranes du segment inférieur de l'utérus. Cela provoque la libération d’hormones (prostaglandines) qui stimulent la maturation du col et peuvent déclencher le travail. Des études récentes ont montré que les femmes qui ont recouru à cette méthode après le terme ont moins d’accouchements provoqués par des médicaments. Toutefois, la méthode peut être douloureuse et provoquer de petits saignements, toutefois inoffensifs.

Étant donné son efficacité et les effets secondaires relativement bénins, il convient d’essayer si possible cette méthode avant un déclenchement médicamenteux. Discutez-en en avec votre spécialiste.

L’amniotomie

On peut aussi déclencher le travail par une amniotomie, une ouverture artificielle de la poche des eaux. Plus d’informations ici...

Rapports sexuels

Le sperme contient, entre autres, une hormone (la prostaglandine) qui, peut amener le col de l’utérus à maturité et déclencher le travail, comme lors d'un décollement des membranes. D'ailleurs, on utilise souvent une prostaglandine de synthèse pour le déclenchement médicamenteux. Les rapports sexuels peuvent donc renforcer le travail ou déclencher l’accouchement. Mais mieux vaut renoncer aux rapports sexuels si la poche des eaux est déjà rompue.

Stimulation des mamelons

Vous pouvez stimuler vos tétons en les frottant ou massant pendant environ une minute, directement ou à travers les vêtements. Attendez trois minutes, puis recommencez. La stimulation des mamelons peut aussi déclencher le travail. On ne sait pas exactement comment ça fonctionne, mais on suppose que ça provoque la sécrétion d’ocytocine, l'hormone de la naissance. D’ailleurs, vous libérerez aussi cette hormone quand le bébé tète, ce qui provoque entre autres les tranchées. Celles-ci aident l’utérus à se régénérer.

Huile de ricin

Vous pouvez prendre un mélange d'huile de ricin, de jus d’abricot et d'un doigt d’eau-de-vie (cocktail pour accoucher) pour déclencher le travail. Malheureusement, vous devrez vous attendre à des effets secondaires comme des crampes d'estomac ou une diarrhée. En tous les cas, avant de prendre de l’huile de ricin, demandez conseil à votre sage-femme ou votre obstétricien!

Tisane d’accouchement

Certaines herbes stimulent les contractions. Faites infuser un bâton de cannelle, dix clous de girofle, un petit morceau de gingembre et une cuillère à soupe de verveine dans un litre d'eau. Buvez-en 2-3 tasses par jour.

Acuponcture

Beaucoup de sages-femmes ont une formation complémentaire en acuponcture. Elles pourront donc vous proposer de vous préparer à l'accouchement grâce à cette technique, quelques jours avant le terme.

Mouvement

Monter des escaliers ou faire de la marche à pied peut déclencher le travail. Les mouvements exercés par le bassin lorsque vous montez l’escalier ou vous promenez aident l'enfant à se positionner au mieux pour la naissance. Bien entendu, vous pouvez aussi danser, faire tourner les hanches sur une balle ou debout, faire du vélo, nager... En principe, le mouvement est toujours recommandé, tant que vous vous sentez bien.

Détente

Des contractions régulières présupposent une interaction complexe de diverses hormones qui sont très sensibles aux influences externes et au stress de la mère. La meilleure condition pour le commencement de l’accouchement est une mère détendue qui se sent bien et en sécurité! Pour cette raison, le travail commence souvent au petit matin.
Essayez de vous détendre et de faire exactement ce qui vous plaît dans les jours qui précèdent l'accouchement. Si vous ne dormez pas bien, n’hésitez pas à faire une sieste l’après-midi et à vous allonger dès que l’envie vous en prend. Prenez un bain ou un bain de pieds, faites-vous masser, mettez-vous au calme, essayez d’éviter tout rendez-vous ou contrôle inutile. Prenez plutôt le temps de sentir votre bébé et votre corps, de faire des promenades au calme et de manger régulièrement de bonnes choses!

Comment se faciliter les dernières semaines


Questions fréquentes à ce sujet

Comment peut-on stimuler soi-même les contractions?

Est-il vraiment possible d'induire le travail avec de l'huile de ricin?


Last update : 15-09-21,

loading