Il n’y a pas de grossesse extra-utérine en cas de fécondation in vitro, pas vrai?

Faux: une grossesse extra-utérine peut aussi se produire après une fécondation artificielle, bien que les embryons soient implantés directement au bon endroit sur l’utérus et n’entrent pas en contact avec les trompes de Fallope. En fait, les GEU sont même un peu plus fréquentes après une FIV que lors d'une grossesse spontanée.

Ceci est probablement dû aux manipulations intra-utérines effectuées dans le cadre du transfert d’embryon. En effet, après le transfert, un certain temps s’écoule avant la nidation de l’embryon. Celui-ci se promène encore pendant un certain temps dans la pellicule de fluide de l'utérus et peut éventuellement atterrir dans l'une des trompes.

Si la muqueuse de la trompe est endommagée, elle ne réussira pas à ramener l’embryon dans l’utérus. Or, la FIV étant souvent réalisée chez des femmes dont les trompes sont obstruées ou endommagées et dont certaines ont déjà subi des grossesses extra-utérines, ce genre de complication est un peu plus fréquent.

Cette hypothèse est confirmée par le fait que le taux de GEU après une FIV est identique à la normale lorsque l’opération est réalisée à cause d’une infertilité masculine, par ex. via ICSI

Last update : 31-10-19, BH