A-t-on souvent des jumeaux après un traitement de fertilité?

Lorsque deux embryons sont transférés lors d’une fécondation in vitro, la probabilité d'avoir des jumeaux est d’environ 22–25%. En cas de transfert de deux embryons de la meilleure qualité possible (blastocystes), la probabilité monte à 35%.

Le transfert ciblé d'un seul embryon (Elective Single Embryo Transfer, eSET) permet d'exclure dans presque tous les cas une grossesse multiple. Il en va de même pour la stimulation hormonale simple dans le cadre d'une insémination: si plus de deux follicules grandissent, le risque absolu de grossesse multiple passe de 0,3% à 2,8%.

Autrement dit, nul besoin de rechigner à suivre un traitement de fertilité de peur d’avoir des jumeaux, car le médecin peut adapter le traitement aux souhaits de chaque patiente. Mis à part les jumeaux monozygotes, qui peuvent toujours arriver (mais sont très rares lors d'une FIV), la médecine moderne permet de prévenir avec un haut degré de sécurité les jumeaux hétérozygotes, si tel est votre souhait.

Source: www.360grad.ch (ESHRE Good Clinical Treatment in ART)

Last update : 31-10-19, BH