icsi, künstliche Befruchtung, Spermien werden in Eizell injiziert

Injection intracytoplasmique de spermatozoïde sélectionné (IMSI)

La méthode IMSI est une technique microscopique permettant de sélectionner précisément les spermatozoïdes employés pour l’injection intracytoplasmique de spermatozoïde classique (ICSI). L’utilisation d'un microscope haute définition à assistance numérique, d'une caméra vidéo et d'un programme informatique permet d’agrandir les clichés microscopiques des spermatozoïdes 6000 à 10 000 fois (ICSI = 300 fois). L’on pourrai ainsi diagnostiquer exactement les altérations de l'apparence des divers spermatozoïdes. Il peut s’agir de défauts de la tête (par ex. la présence de minuscules bulles ou vacuoles ou la fragmentation du noyau), signes d’une altération de l’ADN, ou de déformations de la pièce intermédiaire ou de la queue. Si un ovule est fécondé par ce genre de spermatozoïde, l’embryon résultant pourrait être moins vital.

Lorsque l’IMSI identifie un spermatozoïde à l’air sain, celui-ci est isolé et injecté dans l’ovule sous le même microscope.

Cette technique très récente peut être utile en particulier dans les cas où l’ovule n’a pas été fécondé ou l’embryon ne s'est pas implanté après ICSI. D’autres indications sont un spermogramme présentant une oligo- asthéno- ou tératozoospermie sévère, avec moins de 10% de spermatozoïdes bien formés.

En outre, il est possible de réaliser au préalable un spermogramme dit avancé. Celui-ci permet de déterminer le pourcentage de spermatozoïdes vacuolisés.

  • Classe 1 = entièrement normal
  • Classe 2 = modérément anormal
  • Classe 3 = tous les spermatozoïdes sont fortement anormaux

Si la proportion de spermatozoïdes de classe 1 est inférieure à 5%, une IMSI permet d’augmenter la probabilité d'injecter des spermatozoïdes d’apparence normale.

Une étude réalisée en Israël auprès de 50 couples, ayant subi à la même période une ICSI et une IMSI à des fins de fertilisation a révélé des taux de grossesse nettement supérieurs (66% pour l’IMSI contre 30% pour l’ICSI). De même, le taux de fausses couches serait inférieur après une IMSI. Ceci reste à confirmer par d'autres études.

Last update : 25-04-16, BH

loading