Nach dem Bad

Le dixième mois

Votre bébé se dandine déjà à quatre pattes sans tomber. Couché sur le ventre, il arrive déjà à se redresser: il s’assied parfois par ses propres moyens. Par contre, pour s’asseoir en étant sur le dos, il a encore besoin de s’aider d’un meuble ou du grillage de son lit. Tenu par la main ou en s’accrochant à des meubles, il arrive déjà à rester un peu debout. Cet appui lui permet aussi de se tracter en position debout quand il est assis.

Il continue à s’entraîner vaillamment à ramper. Certains bébés sont déjà très rapides, faites attention! Les bébés adorent aussi ramper dans les escaliers, ce qui est un excellent entraînement pour leur coordination musculaire. Mais vous devriez toujours être à proximité pour pouvoir intervenir. Avec toute cette envie de bouger, un parc à bébé peut être utile, comme ça vous pourrez vaquer à vos occupations tout en sachant que bébé est en sécurité. Mais attention: ne freinez pas trop souvent la soif de découverte de votre enfant avec un parc à bébé. C'est un bon outil pour dépanner, mais pas à utiliser tout le temps. Ce qui est important, c’est qu’il y ait assez de jouets à proximité. Par contre, mettez-en moins dans son champ visuel hors du parc à bébé, sinon votre bébé sera tout le temps face à des jouets qu’il n’arrive pas à toucher. Les cris de frustration sont garantis alors. Mais ce n'est pas une solution non plus de couvrir l'enfant de jouets. Un nombre raisonnable d’objets bien différenciés suffit.

Idées de jeux pour le 4e trimestre:

  • jeux à enficher avec des anneaux, des gobelets etc.
  • bâtir des tours de blocs et de gobelets
  • jeux de sable et de boue, aussi mouillés que possible

En choisissant un jouet, gardez à l’esprit que pour l'enfant, ce ne sont pas seulement des jeux et une manière de passer le temps: explorer des objets implique aussi des processus d'apprentissage importants dans le développement de votre bébé. En travaillant activement avec des objets, il apprend notamment à distinguer lisse et rugueux, chaud et froid, dur et mou, fixe et mobile. L'enfant peut ainsi découvrir son monde de manière variée, avec plein de matériaux différents, et apprendre à comprendre, gagner des expériences, comprendre des rapports, se rendre compte qu’il est un être social. Cela développe ses facultés mentales, physiques et sociales et entraîne ses sens.

Votre bébé adore manger avec les doigts. Si ça ne tenait qu’à lui, il ne ferait que cela. Connaissez-vous la méthode controversée du passage aux aliments de complément appelée Baby Led Weaning (BLW, aussi appelée diversification alimentaire autonome)?

Vous pourrez observer qu’il utilise déjà plus souvent une main que l'autre. Il tient déjà les choses en pincette, entre les bouts du pouce et de l’index. Souvent, il utilise aussi l’index pour pointer des choses intéressantes. Il aide à l’habillage et au déshabillage, il veut tenir la cuillère et la tasse. 

Félicitez-le souvent, car il commence à comprendre ce que signifient les compliments et la reconnaissance. Vous le reconnaîtrez à ses imitations de vos gestes et sons. Petit à petit, des nuances se développent dans son langage. C'est le ton qui importe: il distingue le chuchotement, les cris, le rire. À dix mois, tous les bébés devraient connaître leur nom et se retourner quand on les appelle.

Il adore jouer à cache-cache et taper dans les mains. Une activité très populaire: partir derrière un coin et vite rejoindre sa maman. Il fait ses premières expériences d’indépendance, toutefois rapidement bloquées par la peur de la séparation.

Au bout de quelques semaines, votre bébé souriait en principe à toute personne qui l’approchait amicalement. À sept mois, il a commencé à y avoir des moments de méfiance, le bébé sélectionnait. À dix mois, votre bébé a désormais atteint le sommet de la phase de peur de l’inconnu. Il n’accepte plus n’importe qui, il ne veut plus voir que ses parents et un petit nombre d’heureux élus. Parfois, le bébé restreint même toute son attention et toutes ses interactions à une seule personne, sa mère. Il suffit de quitter la pièce pour qu’il se mette à hurler. Ça peut être très désagréable quand le petit n’accepte même plus ses grands-parents. 

Mais ce comportement a plus souvent à voir avec une peur qu’avec un rapport de pouvoir. En effet, au plus tard à cette phase, votre rejeton se rend de mieux en mieux compte qu’il est un être autonome et, l’autonomie fait peur (aussi aux adultes). La mère, la personne la plus proche, devient alors très importante. Toute séparation le rend anxieux et, chez un enfant qui ne sait pas encore parler, la peur se manifeste généralement par des cris et des pleurs. Ne forcez jamais votre enfant à se laisser toucher ou porter par d’autres personnes, c’est tout à fait contre-productif. Essayez plutôt de le calmer. Au fil du temps, il comprendra que vous reviendrez toujours à lui et que sa peur est infondée. Il fera à nouveau confiance aux autres. C'est important aussi que votre partenaire ne se sente pas rejeté et qu’il comprenne ce qui se passe, car beaucoup de bébés refusent même leur père pendant cette phase.

La phase est bien sûr plus rare, ou moins prononcée, ou survient à une autre période, si vous l'avez rapidement mis aux soins d'une maman de jour ou le placez dans une crèche pendant que vous êtes au travail. De même, il devrait s’habituer dès que possible aux babysitteurs, idéalement avant cette phase qui touche tous les bébés, plus ou moins fortement. Sinon, vous serez «prisonnière» pendant des mois parce que votre bébé ne vous laisse pas partir et n’accepte pas les babysitteurs.

C'est aussi la période la plus difficile pour voyager avec bébé. Il a encore plus besoin de son environnement familier et de sa routine quotidienne. En particulier, il doit avoir son jouet préféré, sa peluche, sa couverture et souvent aussi sa tétine.

Lisez tout sur la 7e poussée de croissance.


Le 9e mois

Le 11e mois


Last update : 01-11-19, BH

loading