Töpfchen und Toilettensitz

L'apprentissage du pot à partir de quel âge?

Durant sa deuxième année de vie, l’enfant peut sentir que la vessie est pleine, grâce au développement de la moelle épinière, mais il ne sait pas encore la contrôler. Il commence à sentir qu’il a fait dans sa culotte.

À l’âge de 24 à 48 mois, la plupart des enfants savent retenir l’urine volontairement pendant la journée. Le contrôle nocturne de la vessie est maîtrisé en moyenne six mois après le contrôle pendant la journée. La propreté en matière de selles réussit souvent bien avant. À l’âge de six ans, le contrôle de la vessie est complètement mûri et l’enfant sait « faire pipi » sciemment.

En règle générale, les filles arrivent plus facilement à se passer des couches que les garçons. Le meilleur moment pour apprendre à aller au pot est en été, car on peut plus facilement renoncer aux couches durant la saison chaude. Cela à condition toutefois que l’enfant sache contrôler son intestin et sa vessie. À un certain moment, tous les enfants y arrivent, et tout ce qu’ils veulent, c'est imiter les adultes. Dans ce sens, l'apprentissage de la propreté n'est pas autre chose qu'apprendre à marcher.

Un apprentissage précoce de la toilette n'apporte pas d'avantages, comme l'a montré une étude américaine de 2003. Nathan Blum et ses collègues de l’hôpital universitaire pour enfants à Philadelphia ont questionné les parents de 378 jeunes enfants pendant 19 mois à propos de leur expérience avec l'apprentissage de la toilette. Résultat: les enfants habitués au pot avant l’âge de 27 mois avaient aussi longtemps besoin des couches que leurs contemporains qui pouvaient encore faire comme ils voulaient à cet âge. Il leur fallait en moyenne un an pour renoncer complètement aux couches. Si par contre, les enfants commencent l’apprentissage du pot à 27 mois, ils apprennent à se maîtriser en six mois en moyenne. Les filles ont acquis cette maîtrise en général à trois ans, les garçons en moyenne deux mois plus tard. Il est vrai que l'apprentissage précoce de la toilette ne gêne pas les enfants, selon l’étude, mais la situation est frustrante pour les enfants et parents parce que cela prend autant de temps.

Chaque enfant a besoin du temps qu’il lui faut pour devenir propre, et ce n'est pas une question d’intelligence! Les parents peuvent soutenir leur enfant et l'encourager à devenir propre. Un pot intéressant, une lunette de toilette pour enfants ou une marche devant la toilette peut être utile. Mais l’éducation à la propreté n'est pas une compétition! Chaque enfant évolue à son rythme, et on ne peut rien accélérer par une éducation forcée de la propreté. Le moyen le plus important est une grande sérénité de votre part. 

Il est mieux de commencer quand l’enfant commence à communiquer de lui-même, par exemple quand il a fait dans sa couche. Ou s’il se montre intéressé à accompagner maman ou papa aux toilettes. Il est important de louer l’enfant quand il a réussi son affaire sur le pot. Par contre, en cas d’une panne pendant la première période d’essai, il vaut mieux ne rien dire que montrer sa déception ou réprimander l'enfant. L’enfant devrait porter des vêtements pratiques qu’il pourra enlever tout seul en cas d’un contretemps. 

Les voyages avec un enfant durant la phase de l’entraînement au pot peuvent être assez palpitants. Vous devez réagir rapidement quand votre enfant faut comprendre son besoin et toujours savoir où se trouvent les WC les plus proches. Au pire des cas, il fera au bord de la route ou dans un caniveau, finalement, cela n’étonne personne quand il s’agit d’un chien! Prenez un sac en plastique pour éliminer les selles.


Question fréquente

Selon ma grand-mère, à l’époque, les enfants étaient propres à un an. Est-ce possible?


Last update : 17-08-20, BH

loading