MAM Nuggi

La lolette - oui ou non? 

Pour certains enfants, la question ne se pose même pas: ils crachent immédiatement la lolette. D'autres ne sont jamais tranquilles et ne peuvent pas être consolés sans téter une lolette. Chez les bébés qui sont dotés d’un instinct de succion très prononcé, la lolette permet de combler le temps entre les heures d’allaitement. Cependant, est-ce que sucer en permanence n'endommagera pas la mâchoire et les dents? À partir de quand, l'enfant devra-t-il se passer de la lolette tranquillisante (sevrage de la lolette)?

Les experts ne voient en principe pas d’inconvénient pendant les trois ou maximum quatre premières années. Si jusqu’à cet âge une déformation de la mâchoire, comme une « morsure ouverte » se développe, avec les incisives ouvertes, et l'enfant n'arrive plus à mordre correctement, il y a toujours de fortes chances que cette déformation disparaîtra. Sucer le pouce est considéré plus grave, surtout car l’enfant qui suce le pouce le fera souvent plus longtemps, parfois jusqu’à l’âge scolaire et le pouce exerce une force plus élevée sur la mâchoire qui se développe. La plupart des enfants se passent de la lolette à la fin de la troisième année. Seulement 1% des enfants continuent encore à sucer la lolette.

Actuellement, certains orthodontistes recommandent même la lolette pour les premiers mois de vie pour empêcher d'emblée que le bébé suce le pouce. Habituez votre enfant avec le temps de prendre la lolette dans son lit seulement ou pour se détendre et se consoler. Il ne devrait pas garder la lolette dans la bouche pendant plus de six heures de suite.

Achetez la lolette de la plus petite taille, car plus la lolette est grande, plus la tige sera grande. C'est surtout cette liaison entre la tétine et la collerette qui est responsable de la déformation des dents, les poussant en avant en une « morsure ouverte pour sucer ».  

Il est important que votre enfant ne parle pas avec la lolette dans la bouche quand il commencer à parler! Le langage ne peut pas se développer correctement, et l’enfant s’habitue à une mauvaise technique. Et la langue ne peut pas s’entraîner à avaler correctement. Conseil: si votre enfant parle avec sa lolette dans la bouche, vous pouvez déclarer que vous ne le comprenez pas et ne pouvez pas lui donner ce qu’il voudrait. Pour expliquer pourquoi, vous pouvez parler avec l’enfant en tenant une pomme de terre dans la bouche.

Il y a encore un autre aspect important dans la discussion autour de la lolette. Un enfant qui s'agite en dormant sans la lolette peut éventuellement se glisser dans une position dangereuse dans son lit ou sous la couette. La conséquence peut être la surchauffe et une ré-inhalation, les deux des facteurs de risque pour la mort subite. Dans ce sens, la lolette est considérée comme une protection partielle contre le SIDS.

Si vous attachez la lolette avec une chaîne aux vêtements du bébé, alors cette chaîne doit être très courte (10 cm), pour ne pas stranguler le bébé. N’utilisez jamais une bande ou une chaîne pour fixer la lolette au cou ou au corps. Même un collier à perles peut être dangereux, quand le collier se déchire, et les perles sont avalées.

Il n'a pas encore été déterminé clairement si et sous quelles circonstances une lolette peut avoir un effet négatif sur l'allaitement (confusion de succion). Une chose est certaine: la lolette tranquillisante ne peut pas rassasier le nourrisson, seul son besoin de sucer est satisfait. Une confusion de succion pourrait donc se produire plus facilement avec la tétine du biberon.

Vous trouverez ici les conseils pour l’achat d’une lolette tranquillisante, à propos de l’hygiène de la lolette et du sevrage.


La lolette - oui ou non?