Grosseltern mit Zwillingen

Ménager ses forces

Aucun doute: quand on élève des multiples, les premiers mois, on est sollicités toute la journée et même si c’est merveilleux d’accompagner deux petits humains au plus dans la vie, il y aura toujours des jours où vous arriverez à vos limites. Nous avons demandé à des mères de jumeaux et triplés comment elles ont réussi à ménager leurs forces. 

Les parents, une équipe

Quand on a des multiples, un partenaire qui rentre à la maison après le boulot et aide à s’occuper des petits vaut de l’or, que ce soit pour donner à manger, les changer ou faire le ménage. Pour que le travail d’équipe fonctionne sans accrocs, il faut définir clairement qui fait quoi et quand papa ou maman peut prendre une pause.

Adieu le perfectionnisme

Plus vite vous apprendrez à lâcher prise, mieux ce sera. Les temps reviendront où ce sera plus facile d’avoir tout bien organisé et propre, mais tant que vous devez vous occuper de plusieurs bébés, mieux vaut renoncer aux rêves de perfection. 

Les pauses

Le désir de partir se détendre quelques jours peut être intense, mais quand deux enfants ou plus définissent le quotidien, il y a tellement d’imprévus que c’est souvent irréalisable. Mais renoncer à tout repos et serrer les dents jusqu’à ce que les enfants soient plus grands, ce n’est pas non plus une solution. Certains choisissent de laisser régulièrement les petits passer une nuit chez leurs grands-parents ou leur parrain/marraine pour pouvoir se reposer un peu à la maison. Une autre possibilité, c’est que quelqu’un vienne à la maison pour que les parents puissent partir un peu. Les enfants restent dans leur cadre familier, et on n’a pas besoin de tout emballer pour deux ou trois enfants. Certains parents apprécient d’organiser de temps à autre une garde d’enfants pour pouvoir prendre des vacances et se reposer. Vous trouverez des conseils pour partir en vacances même avec un budget serré dans l'article «Ménager le budget familial».

Accepter les propositions d’aide

La plupart des parents de multiples constatent que leurs parents et amis les aident et les assistent très volontiers au quotidien. Mais pas tous arrivent facilement à accepter cette aide. Peut-être est-ce plus facile si vous vous faites offrir cette aide à la naissance des bébés, par exemple avec un Doodle où les parents et amis peuvent s’inscrire pour cuisiner, faire quelque chose avec les aînés ou ranger la lessive. Ce sera aussi facile de définir les limites. En effet, même si on est content d’avoir de l’aide, on n’a pas forcément envie de partager toute sa vie avec la personne qui aide. 

Poser des limites et communiquer clairement

Une fois que les bébés sont là, tout le monde aimerait évidemment les voir. Ayez le courage de déterminer quand les visites sont bienvenues et quand elles ne le sont pas. Personne ne vous en voudra si vous priez les invités d’amener leur propre gâteau s’ils veulent venir pour le quatre-heures. Et vos bons amis s’occuperont volontiers un peu des bébés pour que maman puisse s’allonger une demi-heure. 

Déléguer les nuits

Le manque de sommeil est clairement l’un des plus gros défis quand on vit avec des multiples. Si c’est possible, c’est donc un soulagement énorme pour les parents quand une personne de confiance peut prendre le «quart de nuit» une fois par semaine. Les parents peuvent dormir pendant que la personne de piquet donne le biberon ou amène les bébés pour la tétée. Bien sûr, ça signifie aussi qu’il faut céder le contrôle pendant quelques heures, ce qui n’est pas facile pour toutes les mamans.

Dormir à chaque occasion

Il y a un point sur lequel tous les parents de multiples à qui nous avons parlé sont unanimes: il ne faut pas rater la moindre occasion de prendre un petit somme. Le ménage ne va pas s’enfuir et la plupart des autres choses peuvent attendre; rattraper le sommeil perdu doit être la première priorité.

Se concentrer sur l’essentiel

L’essentiel, ce sont tout d’abord les bébés, entièrement dépendants de leurs parents. Mais votre santé à vous est tout aussi importante: si vous épuisez vos forces, toute la famille en souffre. Déléguez aussi des tâches aux personnes qui vous ont proposé de l'aide et faites livrer vos courses à la maison. 

Aide à domicile et au ménage, au pair

Avant l'accouchement, renseignez-vous auprès de votre assurance maladie pour savoir quelles prestations d’aide à domicile elle rembourse: ce sera un gros soulagement d’avoir quelqu'un pour s’occuper du ménage les premières semaines. Ceci dit, les parents de multiples n’ont pas toujours trouvé très utile l'aide à domicile, la durée d’intervention étant souvent limitée à quelques heures par semaine et les personnes changeant d’une fois à l’autre. Beaucoup de parents de multiples ont vécu une bonne expérience en engageant une fille au pair pour les aider au quotidien. Mais attention, la première écolière venue n'est pas forcément capable de fournir l'assistance nécessaire dans un ménage à multiples. Lisez ici les choses à prendre en compte pour l’engagement de personnes au pair.  

Mise en réseau avec d'autres parents de multiples 

Une autre maman de multiples a peut-être justement le conseil qu’il vous faut pour vous faciliter la vie. Parfois, ces contacts sont aussi l’occasion de reprendre des habits de multiples un peu plus grands, ce qui évite un voyage à la bourse aux vêtements ou au centre commercial. Et pouvoir s’épancher auprès de quelqu'un qui sait ce que c'est d’éduquer plusieurs bébés du même âge, ça n’a pas de prix. Vous trouverez des adresses sur www.jumeaux.com ou www.mehrlingsverein.ch

Last update : 25-11-19, TV

loading