Keuchhusten (Pertussis)

Traitement de la coqueluche

Le traitement d’un enfant souffrant de la coqueluche est très éprouvant pour les parents, surtout la nuit. Il faudra soulever l'enfant quand il tousse, avec la tête légèrement penchée en avant. L'air frais et humide lui fait du bien. Durant les pauses entre les attaques de toux, il doit consommer suffisamment de liquide (des tisanes et de l'eau minérale) et de la nourriture digeste.

Un sirop contre la toux n’a normalement pas d’effet, sauf s’il contient un expectorant.

Les antibiotiques sont surtout efficaces quand on les administre durant la phase d’incubation. Plus tard, ils peuvent réduire le risque de contamination, mais non pas le nombre et la gravité des accès de toux, parce qu’ils tuent les pathogènes, mais la toux est provoquée par les produits métaboliques des bactéries. On a plusieurs années d'expérience, surtout avec de l’érythromycine. D'autres macrolides, comme l’azithromycine, la clarithromycine et la roxithromycine sont les médicaments de choix parce qu’ils sont mieux tolérés. Le co-trimoxazole peut être utilisé en alternative. La pénicilline orale et les céphalosporines (par ex. amoxilline et ampicilline) ne sont pas efficaces contre la bordetella pertussis.

Il n’y a pas d’immunité à vie contre cette maladie infectieuse, et aucune immunité passive, c'est à dire que la mère ne peut pas transmettre les anticorps à son enfant. La coqueluche présente de ce fait un grand risque pour les nourrissons qui peuvent tomber gravement malade, voire mourir de cette maladie. En conséquence, les enfants qui ont la coqueluche durant la première année de la vie devraient si possible être hospitalisés et surveillés à l’aide d’un moniteur. Les pauses respiratoires peuvent causer une alimentation réduite du cerveau en oxygène, des troubles de la conscience et des crampes. Votre enfant devrait au moins dormir à côté de votre lit pour que vous puissiez l’aider rapidement lors d’une attaque.

Newsticker

La coqueluche devient adulte: la coqueluche n'est plus une maladie infantile - l’âge moyen des malades est 42 ans. Beaucoup d’adultes ne sont pas immunisées par un vaccin ou le sont de manière lacunaire. Attention, la coqueluche est rarement diagnostiquée chez les adultes. Les experts estiment que jusqu'à 20% des adultes qui toussent depuis plus d'une semaine souffrent d’une infection de coqueluche. Les adultes sont, de ce fait, considérés comme la source d’infection la plus fréquente pour les bébés et jeunes enfants non vaccinés, chez qui une infection peut provoquer un arrêt respiratoire mortel. Il n’y a pas d’immunité passive, et une vaccination n'est possible qu’à partir du deuxième mois. Les proches au contact avec le nourrisson devraient impérativement vérifier l’état de vaccination. (swissmom Newsticker, 9.11.15)

Vaccin de la coqueluche pendant la grossesse: La coqueluche pouvant être mortelle pour les nourrissons, il convient de commencer les vaccinations dès la fin de leur deuxième mois de vie et de les continuer dans les délais. Mais certains enfants sont déjà contaminés à ce moment-là. Certains envisagent désormais de vacciner déjà les femmes enceintes pour qu’elles puissent transmettre l’immunité passive au nouveau-né grâce à leurs anticorps. Une étude américaine prouve que le vaccin de la coqueluche est sûr chez les futures mères, le taux d'effets secondaires restant identique. Avant un accouchement, il convient en outre de contrôler la protection contre la coqueluche chez tous ceux qui entreront en contact avec l’enfant ou s’en occuperont. (swissmom Newsticker, 29/03/2016)

Last update : 06-11-19, BH

loading