Neugeborenes auf der Waage

Taille et poids du bébé à la naissance

Mis à part le sexe de l'enfant, il y a surtout deux choses que les futurs mamans et papas sont impatients de savoir: la taille et le poids de leur bébé! Le poids de naissance et la taille du bébé font partie des premiers faits que les parents frais émoulus annoncent à tout le monde et ils font partie intégrante des faire-part de naissance, tout comme la date de naissance et le nom.

Déjà pendant la grossesse, votre gynécologue et votre sage-femme noteront le développement du fœtus dans l'utérus. Cependant, les échographies, aussi précises soient-elles, permettent seulement d’estimer les mesures effectives. De toute manière, l’important, c’est de voir si le bébé se développe normalement, pas de le mesurer au gramme et au centimètre près. En moyenne, les nouveau-nés font entre 3300 et 3500 grammes. Un poids de 2800 à 4200 grammes est considéré comme normal. Vous voyez, la fourchette est vaste!

La taille normale d’un bébé se situe entre 48 et 56 centimètres, la moyenne autour de 50 à 52 centimètres.

Les médecins et sages-femmes ne s’intéressent d’ailleurs qu’à son poids. La taille d'un nouveau-né est moins influencée par une bonne nutrition utérine que le poids, elle dépend plutôt de facteurs génétiques. Du point de vue médical, la taille est donc sans importance au début.

Quels facteurs influencent le poids d’un enfant à la naissance?

Un bon poids à la naissance se situe entre 3000 et 4000 grammes. Mais est-ce que, plus le bébé est lourd, plus l’accouchement est dur? Ce n’est pas si simple. Si le bébé est très lourd, le risque que la mère soit blessée à l'accouchement augmente. Exemple typique: le bébé d’une diabétique dont la maladie est mal contrôlée, qui a souvent le ventre plus épais que la tête; même quand elle est sortie, le reste du corps sera difficile à accoucher. D’un autre côté, l'accouchement n’est pas influencé que par le bébé, la constitution physique de la mère compte aussi. Une femme très mince ou petite peut déjà avoir un problème avec un enfant «normal» de 3700 g (dilemme obstétrical) et en arriver à un arrêt d'accouchement nécessitant une césarienne. Le même bébé viendrait probablement au monde sans complications chez une femme qui a déjà eu un enfant ou plus.

Si votre bébé est extrêmement petit ou grand, ou lourd ou léger, à la naissance, les médecins l’observeront de très près. Fondamentalement, les fortes déviations par rapport à la moyenne, ne sont pas une raison de s’inquiéter, mais elles peuvent parfois être signes de problèmes.

D'ailleurs, la taille et le poids à la naissance ne programment pas les mensurations de l'enfant pour toute sa vie. La taille finale d’un être humain dépend d'un grand nombre de facteurs différents (par ex. hérédité, alimentation, maladies).

Après l'accouchement, vous verrez qu’au cours de ses trois à quatre premiers jours de vie, votre bébé perdre jusqu’à dix pour cent de son poids. C'est normal: votre bébé évacue du liquide par l'urine et les selles (méconium), mais n’absorbe pas encore beaucoup de nourriture les premiers jours. Mais les bébés sont très bien préparés à cet état, ils ont une réserve de tissu gras brun qui assure qu’ils ont assez de sucre pour leur première période d'adaptation à la vie en dehors de l’utérus. Le petit corps est désormais responsable de gérer lui-même sa température, son alimentation et tous les processus métaboliques. Mais après ces premiers jours, maximum deux semaines, le nouveau-né prend rapidement du poids: les premiers trois à six mois de vie, votre bébé va doubler de poids. Cette évolution est particulièrement rapide si vous l’allaitez.

En moyenne, les petits prennent jusqu’à 30 grammes par jour et développent les typiques bourrelets de bébé: chez les nouveau-nés, la graisse corporelle ne représente que dix pour cent du poids environ, chez les nourrissons de quatre mois, c’est 40 pour cent. Votre bébé a besoin de ces réserves de graisse, notamment pour bien supporter ses premières maladies.

Votre pédiatre vérifiera à chaque examen si votre petit se développe bien. L’important est surtout de voir si l’enfant grandit et prend du poids de manière constante.

Soit dit en passant, vous n’avez pas besoin de peser votre enfant chaque jour, encore moins après chaque repas, à moins que le médecin l’ait prescrit. En temps normal, une pesée par semaine suffit. Vous avez peur que votre enfant ne mange pas à sa faim? Six à huit couches pleines sur 24 heures, un aspect rose et potelé et un naturel satisfait vous montrent que votre bébé grandit et s’épanouit.


Quels facteurs influencent le poids à la naissance?

Quels facteurs influencent le poids à la naissance?

Les bébés ne font pas la même taille, ni le même poids. Pourquoi? De la taille des parents aux frères et sœurs: découvrez les facteurs d’influence prénataux...

Vers l’article
Le diamètre de la tête

Le diamètre de la tête

Le diamètre de la tête de votre bébé est une mesure aussi importante que son poids et sa taille pour voir s’il se développe normalement, pas seulement au niveau du cerveau, mais dans tout son corps.

Suite

Newsticker

Bébé record: Une fillette extraordinairement lourde, 6110 grammes pour 57,5 cm, est venue au monde fin juillet, dans la clinique universitaire de Leipzig. La cause: un diabète gestationnel passé inaperçu chez la mère, fortement obèse. Jusqu’à l’accouchement, on supposait que l’enfant était lourd, mais on ne savait pas exactement à quel point. En effet, chez les obèses, l’échographie et les formules utilisées pour calculer le poids fonctionnent moins bien. Les médecins ont tenté un accouchement naturel, car une césarienne aurait été associée à des risques encore plus importants. (swissmom Newsticker 20.8.2013)

Les nouveau-nés perdent du poids: Les premiers jours de vie, les nouveau-nés entièrement allaités perdent du poids; les enfants nés par voie basse s’allègent moins et reprennent plus vite du poids que les bébés de césarienne. La perte de poids normale se situe entre 4 et 8% et est maximale au cours des 72 premières heures. Des pertes de plus de 10% du poids de naissance peuvent entraîner des complications comme une déshydratation ou une jaunisse. Un groupe de chercheurs de l’université de Californie a désormais créé de nouvelles courbes de référence d’après les données de plus de 160 000 nouveau-nés, permettant d’évaluer de manière détaillée l’évolution du poids. (www.newbornweight.org).(swissmom Newsticker, 29.1.15)

La tête, pas le poids: Qu’est-ce qui entraîne plus de risque de complications à l’accouchement et donc des césariennes non planifiées et des accouchements au forceps ou à la ventouse? Jusqu’à récemment, les experts pensaient qu’un poids élevé à la naissance était décisif. Mais une étude israélienne portant sur près de 25 000 accouchements contredit cette hypothèse: quand le pourtour de la tête est dans les 5% les plus hauts, une césarienne d’urgence ou un accouchement assisté est plus fréquent. Quand le poids à la naissance est élevé, c'est uniquement le cas si la tête est très grosse aussi. Mais c'est seulement le cas chez un quart des «gros bébés». Les scientifiques recommandent donc de mesurer la circonférence crânienne du bébé par échographie avant l’accouchement. (swissmom Newsticker, 19/09/2015)

Last update : 08-01-18, BH

loading