Baby mit Hämangiom am Hinterkopf

Déformations du crâne chez les nouveau-nés

Votre enfant sera pressé hors de l’utérus à travers un étroit canal. De grosses forces s’exercent sur lui. Mais de nos jours, l’obstétrique étant devenue plus douce, les blessures sérieuses sont extrêmement rares. La plupart des blessures inoffensives de l'accouchement touchent les os et les nerfs du nouveau-né et sa peau, surtout à la tête:

Caput succedaneum (bosse séro-sanguine): La bosse séro-sanguine est une bosse molle, souvent située sur l’occiput, circulaire et nettement surélevée par rapport au crâne. Cette région est particulièrement compressée pendant l'accouchement, car c'est normalement la partie du corps qui se présente en premier. La bosse n’est pas limitée à la ligne sagittale ou d’autres sutures, contrairement au céphalhématome (cf. ci-dessous).  La bosse séro-sanguine disparaît d’elle-même et sans séquelles au bout de quelques heures à quelques jours. Aucun traitement n’est nécessaire.

Œil au beurre noir (hématome périorbitaire): Les saignements sous le cuir chevelu peuvent descendre jusque dans les paupières et s’y manifester sous forme d'une coloration bleuâtre. Ils mettent quelques jours à disparaître, mais sont aussi bénins pour l’œil que les saignements rouges en forme de croissant sous la conjonctive. Ils se produisent quand de petites artères éclatent lors du passage de la tête à travers le canal.

Céphalhématome (épanchement de la voûte crânienne): Les tiraillements subis pendant l’accouchement peuvent faire éclater de petits vaisseaux entre les os du crâne et l’enveloppe de ces os. Cela crée un épanchement en forme de corne sur le cuir chevelu, de la taille d’une cerise à un œuf de poule, généralement dans la région de l’os pariétal ou de l’occiput. Il est souple et élastique et, contrairement à la bosse séro-sanguine, il ne dépasse pas les limites d’un os du crâne. Par la suite, il peut se calcifier depuis le bord, ce qui crée un petit rebord (bord de cratère) qui se sent sous le doigt. Le céphalhématome met quelques semaines à disparaître. Un traitement est inutile car il augmenterait le risque d’infection. En outre, l’épanchement a tendance à se remplir à nouveau avec du sang frais. Il arrive rarement de trouver plusieurs céphalhématomes en même temps.

Nécroses des tissus adipeux: Les très grands enfants subissent énormément de pression lors de l’accouchement. La compression des tissus adipeux sous-cutanés peut créer des nodules rouges sur la peau. Ceux-ci mettent souvent quelques jours à apparaître. Ils peuvent être douloureux pour l'enfant, mais disparaissent rapidement.

Torticolis congénital: Les enfants nés par le siège ont plus tendance à avoir un épanchement douloureux dans un des grands muscles du cou, le sterno-cléido-mastoïdien. L’hématome forme un nœud palpable. Ces enfants ont l’air de vous «regarder de travers», car ils penchent la tête du côté de l’hématome. Les exercices d’étirement que votre physiothérapeute pourra vous montrer favorisent la guérison et sont censés prévenir le rétrécissement du muscle. Par contre, étant donné le risque de saignement secondaire, il faudrait attendre environ une semaine après l'accouchement.

Version: 02/16, BH