Der erste Schrei nach der Geburt

Blessures de l'accouchement (os et nerfs)

Comme le canal d’accouchement est très étroit, les enfants très grands et lourds sont exposés à des blessures, voire même des fractures. En outre, les épanchements de sang sur la tête sont assez fréquents.

Blessures osseuses: 1-2% des nouveau-nés ont une fracture de la clavicule. Quelques jours après la naissance, on se rend compte que le bras du côté touché bouge moins. Souvent, au bout d'une semaine environ, on sent un petit nœud ferme au-dessus de la clavicule. C'est un cal de substance osseuse fraîche qui se crée autour de la fracture. On peut enfoncer la clavicule cassée vers l’intérieur. L’enfant peut avoir mal lors des déplacements et devrait donc être positionné avec précautions. En général, il n’y a rien besoin de faire d’autre: l’os guérira bien sans plâtre ni pansement et même les mauvais positionnements seront compensés. En général, il n’y a pas de lésions des vaisseaux ou des nerfs. Normalement, il n’y a même pas besoin de faire des rayons X ou une échographie pour établir le diagnostic.

Plus rares que la fracture de la clavicule, celles des bras et des jambes. Les fractures des os du crâne sont rares elles aussi, mais nécessitent souvent une opération pour éviter que des pressions n’endommagent le cerveau.

Lésions des nerfs: Si un des petits bras est posé mollement contre le corps, tourné vers l’intérieur, et bouge à peine, il pourrait y avoir une paralysie du plexus brachial, une lésion des nerfs des épaules. Avant, on pensait que ces enfants avaient un accouchement difficile où les nerfs du bas étaient étirés, froissés, blessés par une fracture de la clavicule ou même, rarement, arrachés. Mais d’après des recherches récentes, on pense plutôt que la paralysie du plexus brachial apparaît avant l'accouchement. On distingue souvent la paralysie supérieure (type Erb) et, plus rare, la paralysie inférieure (type Klumpke) du plexus nerveux du bras. Les premiers jours, quand la blessure peut encore être douloureuse, il faut positionner les enfants avec précautions. Mais ensuite, il faut commencer rapidement des exercices de kinésithérapie (par ex. méthode Vojta). Une suture nerveuse microchirurgicale peut aussi être indiquée dans certains cas. Comme le pronostic est fan onction de l’étendue de la lésion nerveuse, il est difficile de prédire si la blessure guérira entièrement.

En cas d’accouchement au forceps ou quand le visage de l'enfant a fortement appuyé sur une protubérance osseuse dans le bassin de la mère, il peut y avoir une paralysie passagère d'un nerf du visage (paralysie faciale). Les enfants ont le visage asymétrique en criant et la nourriture coule par le côté paralysé de la bouche. La mesure la plus importante est de protéger l’œil contre le dessèchement grâce à une crème si la paupière n’est pas entièrement fermée. Mais les perspectives sont très avantageuses: ce trouble nerveux disparaît en général au bout de quelques mois, parfois même quelques jours.

Version: 02/16, BH

Last update : 04-11-19,