Mutter hält die Füsse vom nackten Baby auf dem Wickeltisch

Rétrécissement du prépuce (fimose)

La partie avant du prépuce est collée au gland durant les deux premières années de vie des garçons, et il n'est pas encore possible de la ramener en arrière. Des tentatives de dilatation forcée sont inutiles et dangereuses, car elles peuvent provoquer des blessures, inflammations et cicatrices (fimoses à cicatrices) qui diminuent encore l’élasticité du prépuce,

Normalement, on pourra sans problème ramener le prépuce en arrière pendant la deuxième année de vie, ou pendant la troisième au plus tard. S’il n'est pas possible, ou si le gland est serré par un anneau, alors on parle d’un rétrécissement du prépuce (fimose). Les symptômes d’une fimose peuvent aussi être des inflammations à cause du prépuce trop étroit (balanite), un jet urinaire trop fin ou le gonflement du prépuce en urinant. Les problèmes à uriner résultent souvent en une infection de la voie urinaire. Le rétrécissement du prépuce peut aussi causer une énurésie nocturne chez certains garçons et est un facteur de risque du cancer du pénis s’il n'est pas traité.

Les symptômes d’une fimose ainsi que la thérapie du rétrécissement dépendent de sa gravité. Les fimoses sont classifiées en fonction de leur gravité par les urologues qui vérifieront dans quelle mesure le prépuce peut être ramené en arrière sur le gland:

  • 0: le prépuce peut être ramené sans restrictions ou avec peu de restrictions par collage.
  • 1: le prépuce peut être ramené, rétrécissement derrière le gland.
  • 2: le gland n'est que partiellement visible. C'est le prépuce même qui limite, non pas le collage.
  • 3: le prépuce ne peut être ramené en arrière que partiellement, et seule l’urètre est visible.
  • 4: le prépuce ne peut être ramené que dans une mesure limitée; urètre et gland sont cachés.
  • 5: il est impossible de ramener l’urètre en arrière.

Si le rétrécissement du prépuce n'est pas extrême, il sera possible de le traiter pendant l’âge préscolaire au moyen d’une pommade à œstrogènes ou d’une crème à cortisone. L’objectif est que l'enfant puisse vider la vessie sans difficulté, que son hygiène intime soit irréprochable et qu’il bénéficie plus tard d’une sexualité sans entrave. La pommade ou crème appliquée deux fois par jour pendant quatre à huit semaines sera efficace dans 60 - 70 % des cas.

Si ce traitement ne porte pas ses fruits, il faudra procéder à une intervention chirurgicale. Comme pour une circoncision normale, une partie circulaire du prépuce est enlevée. L’intervention est réalisée sous anesthésie générale, en ambulatoire ou avec une hospitalisation d’un à deux jours.  

Veuillez consulter votre pédiatre qui vous dira sans aucun doute suivant son examen si le traitement à la pommade entre en ligne de compte pour votre enfant. Il doit en tous les cas être possible de ramener le prépuce complètement en arrière jusqu’à la scolarisation.

Des garçons souffrant d’une parafimose ont besoin d’un traitement immédiat. Ce phénomène se produit quand un prépuce trop étroit est ramené en arrière avec force et ne peut plus être ramené en avant parce qu’il reste serré comme une bande étroite derrière le gland. Dans ce cas, le médecin devra à nouveau tirer le prépuce - sous anesthésie - sur le gland ou procéder à une circoncision complète. La parafimose peut provoquer une nécrose du tissu à cause d’un flux sanguin insuffisant si une telle urgence n'est pas traitée immédiatement.

Last update : 06-11-19, BH