Ultraschallkopf auf dem Bauch einer Frau

Que se passe-t-il quand on soupçonne une fausse couche?

Quand on soupçonne une fausse couche, à cause de saignements ou de douleurs, on peut examiner de plus près le col de l’utérus, par le vagin, et la taille de l’utérus. Une échographie permet en général de s’assurer que l'enfant est vivant et d'exclure une grossesse extra-utérine. Pour confirmer le diagnostic, un test sanguin pour mesurer le taux de HCG est aussi indiqué.

Une fois le diagnostic établi, on traite en conséquence. En cas de fausse couche imminente, cela signifie éviter les efforts physiques, renoncer aux rapports sexuels ou rester au lit.

En cas d’insuffisance cervicale, il sera peut-être encore possible de coudre le col de l’utérus pour le fermer (cerclage). Mais si la grossesse est déjà trop avancée, on pourra le faire lors de la prochaine grossesse, pour au moins prévenir une fausse couche cette fois-là. Dans ces cas, on pourra aussi vous prescrire des antibiotiques et d’autres médicaments pour détendre l’utérus.

En cas d'avortement débutant ou caché, on recourt au curetage, autrement dit à un grattage ou une aspiration pour vider l’utérus.

Quand une femme fait des fausses couches à répétition, il faut effectuer d'autres tests pour exclure d’éventuelles malformations de l'utérus, un déséquilibre hormonal ou encore des causes immunologiques ou chromosomiques.

Version: 06/12, BH

Last update : 02-01-19,

loading