A partir de quand ne faut-il plus rien entreprendre contre les contractions précoces?

La plupart des obstétriciens pensent: si votre grossesse a dépassé la 34ième semaine et que votre bébé s'est développé normalement, vous pouvez laisser les contractions suivre leur cours. Toutefois, la maternité doit être préparée à l'accouchement d'un prématuré et équipée spécialement pour ses soins.

Même après une rupture prématurée de la poche des eaux, il peut être raisonnable d'accepter une naissance prématurée, sinon il y aurait un risque d'infection du liquide amniotique. En même temps, on devrait vous administrer des antibiotiques.

Avant la 34ième semaine de grossesse, on essaie d'éviter les contractions avec l'aide de médicaments (les tocolytiques). Certains de ces contraceptifs ont des effets secondaires importants comme la tachycardie et les palpitations. En même temps, les injections de cortisone sont censées favoriser la maturation pulmonaire de l'enfant à naître afin que le syndrome de détresse respiratoire redouté ne se développe pas après la naissance. Le traitement à la cortisone est relativement sûr pour la mère et l'enfant.

Last update : 08.2016,