Mutter mit Grosseltern und Baby

Le rapport avec vos parents

Beaucoup de jeunes parents se promettent qu’ils n’éduqueront pas leurs enfants comme eux l’ont été, mais en général, ça ne réussit que moyennement. Nos attentes par rapport à la vie de famille et à l’éducation des enfants sont fortement marquées par ce que nous avons vécu et c’est difficile de s’en défaire. En général, la relation des futurs parents avec les futurs grands-parents s’intensifie pendant la grossesse. On gagne en compréhension pour les angoisses, les erreurs et les doutes des de ses propres parents et souvent, on parvient à un nouveau rapport plus égalitaire.

Si les parents habitent au même endroit, ils peuvent aider énormément la jeune famille, par exemple en s’occupant du petit-enfant la journée. D'un autre côté, il existe aussi un potentiel de conflits, car beaucoup de grands-parents fraîchement émoulus ont de la peine à percevoir leurs enfants comme parents et à les prendre au sérieux dans ce rôle. De leur côté, beaucoup d’adultes ont un peu de peine à se «sevrer» complètement de leurs parents pour décider et agir en toute indépendance, même quand ils ont un enfant à eux. Pour prévenir les malentendus et les malaises, il ne faut pas passer sous silence les sujets qui fâchent, mais au contraire en parler ouvertement et honnêtement et en toute bonne foi.

Rendez-vous bien compte que vous êtes la mère et le père de votre bébé. Vous seuls portez la responsabilité pour le petit être. Mais n’hésitez pas pour autant à demander conseil à votre père ou votre mère quand ça paraît approprié. Demandez comment c’était quand vous étiez bébé, comment ils ont vécu la grossesse, comment s’est passé l’accouchement. Beaucoup de mères sont ravies de toutes les possibilités qui existent de nos jours. Tous ces sujets peuvent donner lieu à de magnifiques conversations très intimes. Vous pourrez apprendre des choses sur vous et vos parents que vous ne saviez pas et créer une toute nouvelle proximité. De nos jours, la plupart des grands-pères s’occupent volontiers et sans inhibition de leurs petits-enfants, alors qu’ils n’auraient jamais imaginé le faire pour leurs enfants à eux...

Au fait, les enfants arrivent très bien à distinguer le mode d’éducation de leurs grands-parents, y compris l’indulgence extrême, de leur quotidien avec leurs parents; ça peut même être important pour leur développement. Interagir avec les grands-parents donne aux enfants un sens du temps, de l’histoire familiale, de leur origine, du patrimoine. Ne soyez donc pas trop sévères avec les grands-parents. Par contre, s’ils interfèrent trop, ayez le courage de dire non, même si ça donne lieu à des conflits au début. À long terme, ça clarifie les positions et permet de mieux se comprendre.

Lecture à ce sujet:

www.grossmuetter.ch

Last update : 02-05-16, AG

loading