TENS

Neurostimulation électrique transcutanée

La TENS, ou neurostimulation électrique transcutanée, consiste à compenser les signaux de la douleur, envoyés au cerveau par les nerfs de l’utérus et des tissus du bassin, par une stimulation nerveuse indolore. Cela recouvre et affaiblit les signaux de douleur.

L’appareil nécessaire est composé d'un caisson (le stimulateur) commandé à la main et fonctionnant sur piles, qui ne fait que quelques centimètres, relié à quatre électrodes autocollantes qui seront fixées de part et d’autre de la colonne. L’appareil envoie de minuscules impulsions électriques qui provoquent un picotement complètement indolore.

Idéalement, il faut commencer la TENS dès le début du travail et pendant toute sa durée. Le grand avantage de cette méthode est que vous pouvez contrôler et régler vous-même l’intensité de la stimulation (force et fréquence des impulsions) et que vous pouvez bouger. Mais beaucoup de femmes trouvent l’effet trop faible, surtout quand leurs douleurs sont fortes. D'ailleurs, l’appareil ne peut pas être utilisé lors d’un accouchement dans l’eau. S’il faut surveiller continuellement la femme enceinte et/ou l’enfant au moyen d'une CTG, la TENS perturbe la courbe de CTG (artefacts).

Si vous souhaitez utiliser la TENS pendant le travail, votre clinique peut peut-être vous fournir un appareil. Vous pouvez aussi l’acheter ou en louer un pour une somme relativement raisonnable. L’idéal est de demander à votre gynécologue traitant pour savoir quelles sont les possibilités d’obtenir ce genre de dispositif. Utilisez-le quelques fois chez vous pour l’essayer et vous familiariser avec son fonctionnement.

Last update : 28-04-16, BH / HG

loading