Schmerztherapie während der Geburt

Anesthésie péridurale mobile

La «péridurale mobile» est de plus en plus populaire. Elle consiste à injecter de faibles doses d’une combinaison de divers anesthésiants, composée d’un narcotique comme antidouleur et d’un anesthésiant local.

Cette méthode correspond à la combinaison entre l’APD conventionnelle et une anesthésie rachidienne. On injecte d’abord une petite dose d'un narcotique dans le liquide cérébro-spinal, ce qui supprime rapidement les douleurs sans affecter la sensibilité. Du coup, la mobilité n'est pas affectée. Si le travail continue, on administre ensuite d’autres antidouleurs via le cathéter épidural. L'utilisation d’un pousse-seringue permet d’administrer les médicaments sans interruptions.

L’APD mobile a pour but de préserver la mobilité des femmes et le contrôle de leur vessie aussi longtemps que possible. Elles pourront alors continuer de se promener durant le travail plutôt que de devoir rester couchées sur le dos, et pourront donc utiliser la gravité pour accélérer la venue au monde. Mais si le travail dure très longtemps et que d’autres injections sont nécessaires, vous devrez probablement renoncer à votre mobilité au plus tard après trois augmentations de la dose.

Last update : 11-03-20, BH / HG

loading