Vorbereitung für die Geburt: Geburtshilfliche Anästhesie

Déroulement d’une APD.

L’anesthésie péridurale ou épidurale (les deux termes sont quasi synonymes) est généralement pratiquée par un anesthésiste (un spécialiste des anesthésies), normalement après le début de la phase d’ouverture active (col ouvert à au moins 3, mais idéalement 5 cm). Un médecin doit être disponible en permanence durant une APD pour pouvoir intervenir en cas de complication (par ex. chute de tension).

On commence par effectuer une anesthésie locale. Ensuite, la femme couchée sur le côté ou avec les jambes très repliées, on insère une aiguille entre deux lombaires, dans l’espace épidural, et on fait passer un fin tube (cathéter) par l’aiguille. Par ce cathéter, on injecte l'anesthésiant dans l’endroit voulu du canal vertébral pour anesthésier les racines nerveuses qui s’y trouvent. On peut ajuster sans problèmes le dosage en fonction des besoins; certains hôpitaux vous permettent même de le faire vous-même. L’installation de l’anesthésie prend 15 minutes, l’effet se déclare au bout de 5 à 10 minutes. Pour la phase d'expulsion , la dose d’anesthésiant est ajustée de manière que la future mère peut participer activement à la dernière partie du travail.

Pour éviter les chutes de tension, qui peuvent arriver pendant une APD, il faut en outre installer une perfusion en goutte-à-goutte dans votre bras pour vous administrer du liquide (solution d’électrolytes) par voie intraveineuse. Le cathéter veineux peut aussi être utilisé pour stimuler le travail .

En cas d’APD, il est recommandé de surveiller continuellement les contractions et la fréquence cardiaque du fœtus par CTG , avant et pendant un certain temps après l’anesthésie.

Last update : 28-04-16, BH / HG

loading