Plazenta

La délivrance

La troisième phase de l'accouchement est la délivrance. Elle s’étend de la naissance de l’enfant à l'expulsion du placenta avec le cordon ombilical et les membranes. Ces tissus s'appellent aussi le délivre. La délivrance est la plus courte des phases de l’accouchement. Normalement, elle prend 10 à 20 minutes et fait très peu mal par rapport à la phase d’ouverture.

Une fois l’enfant venu au monde, votre utérus commence par se détendre automatiquement, mais se met très vite à se contracter à nouveau. Environ 15 minutes plus tard, des contractions plus ou moins fortes réapparaissent. Vous pouvez renforcer ces contractions très importantes en donnant le sein à votre nouveau-né tout de suite après l'accouchement, ce qui libère des hormones importantes. Un changement de position (s’asseoir ou se mettre debout) peut aussi faire merveille au cas où le placenta serait accroché à la paroi utérine. Un léger massage circulaire du ventre peut aussi stimuler les tranchées. La médecine complémentaire propose diverses méthodes pour accélérer la délivrance, mais l'offre concrète dépendra des connaissances de la sage-femme qui s’occupe de vous.

On vous demandera probablement encore une fois de pousser légèrement une fois que le placenta s’est détaché de la paroi utérine et commence à sortir. Expulser le placenta est beaucoup plus facile que de pousser l'enfant: même si le placenta fait à peu près la taille d’une assiette à dessert et 2-3 cm d’épaisseur, il est souple et spongieux et ne fait qu’à peu près un sixième du poids de votre enfant.

On vérifiera très soigneusement le placenta pour s’assurer que tout est sorti et qu’il n’y a pas de morceaux qui sont restés dans l'utérus. Si la délivrance est incomplète, il faut enlever les restes de tissu au moyen d’un curetage, sinon l'utérus ne peut pas se contracter correctement et cela peut entraîner des saignements très dangereux après la naissance de l'enfant. Dans quelques rares cas, le placenta ne se détache pas du tout de lui-même et l’obstétricien doit l'enlever (placenta accreta). Pour stimuler les contractions de l'utérus et éviter les hémorragies et les infections, on peut administrer des médicaments similaires à l’ocytocine.

Le sang de cordon restant peut fournir des cellules souches précieuses qui peuvent être stockées dans une banque de sang de cordon privée ou publique pour le traitement de certaines maladies.

Si vous avez subi une déchirure de la zone située entre le vagin et l’anus (déchirure du périnée) ou une épisiotomie, il faudra maintenant soigner et recoudre le périnée. Si vous n’avez pas encore reçu d’antidouleurs pendant l'accouchement, on vous injectera un anesthésiant local dans le périnée.

Last update : 11-03-18, BH / équipe sages-femmes swissmom

loading