Monitor bei Schwangeren zur Überwachung der Herztöne

Surveillance du rythme cardiaque

La manière dont on vous surveille pendant le travail (en continu ou à intervalles) dépend d’une part du protocole de l’hôpital où vous êtes et d’autre part de votre état de santé et celui de votre bébé. En tous les cas, vous serez surveillée comme il faut, d’une manière ou d’une autre.

Pendant la phase d’ouverture, on contrôlera environ toutes les 2-4 heures l’ouverture du col de l’utérus (cervix) et sa souplesse.

En outre, on surveillera le rythme cardiaque de l’enfant pendant le travail, soit continuellement, soit à intervalles réguliers, afin de détecter immédiatement tout signe de sous-approvisionnement fœtal.

Tous les appareils ci-dessous peuvent être utilisés pour surveiller périodiquement le pouls. Toutes les 15 minutes environ, la sage-femme écoutera le cœur de votre enfant à l’aide de ces appareils. Parfois, elle le fera juste après une contraction, c'est le moment où la probabilité d'une faible baisse des battements du cœur du bébé est la plus élevée.

Les examens se font avec:

  • un stéthoscope, un appareil assez simple représenté sur l’image de droite; malheureusement, il est peu utilisé de nos jours, car son utilisation nécessite beaucoup d’entraînement.
  • un petit appareil à ultrasons électronique ressemblant à un microphone qui fonctionne grâce à l’effet Doppler, appelé doptone.
  • un cardiotocographe (CTG), représenté ci-dessus, qui enregistre en continu les contractions et le battement du cœur du bébé et permet de les documenter. Comme cette documentation devient de plus en plus importante pour des raisons juridiques, on choisit très souvent cette forme de surveillance. Le fredonnement (plus ou moins) régulier du cœur de votre bébé vous accompagne pendant l’accouchement. Beaucoup de futures mères trouvent ça rassurant de pouvoir entendre leur enfant. Et heureusement, les sons de son cœur ne sont inquiétants que dans des cas exceptionnels. Aucune raison de s’inquiéter s’il a le pouls très rapide: 120 à 140 pulsations par minute sont normales pendant l’accouchement. Imaginez: le cœur de votre enfant pèse tout juste 23 grammes, il doit tout simplement battre beaucoup pour alimenter le corps. Et même s’il a des petites irrégularités, ce n'est pas grave du tout. Pour pouvoir enregistrer le CTG, on vous mettra deux petits capteurs sur le ventre, un pour les contractions, un pour le cœur. Parfois, ces sondes collées sont désagréables, surtout quand le ventre se contracte. Si tout se passe bien, vous pourrez tout à fait être déconnectée de l’appareil de temps à autre. Vous pouvez aussi enrouler une bande de coton autour de votre ventre pour atténuer la pression des capteurs.

Last update : 26-04-16, BH / ET

loading