Kleinkind sitzt im Kleiderschrank

Saignements après l'accouchement

Les hémorragies postnatales sont des saignements qui arrivent pendant le post-partum (la période qui suit l'accouchement). Entre autres, l'endroit où le placenta était attaché à la paroi utérine peut saigner fortement. En cas de saignement pendant le post-partum, il est important de distinguer deux causes des saignements. Le saignement vient-il de l’utérus ou d'une épisiotomie ou d’une déchirure dans les parties intimes (déchirure vaginale)? Pour voir de quoi il en retourne, la sage-femme contrôle régulièrement l'utérus et les parties génitales après chaque accouchement.

Les saignements utérins peuvent avoir diverses causes:

  • décollement incomplet du placenta,
  • résidus de placenta qui restent dans l’utérus (placenta accreta) ou
  • absence ou insuffisance de la contraction de l’utérus (atonie utérine) censée arrêter les saignements. Il faut distinguer les cas où le placenta a déjà été expulsé et ceux où il est encore dans l'utérus.

Si le saignement est dû à une déchirure des parties intimes ou à une épisiotomie, la sage-femme ou le médecin devra recoudre la blessure.

Les saignements postnataux s’observent surtout après une induction longue, un travail prolongé, une dystocie pendant la phase d'expulsion, une césarienne et dans les grossesses multiples.

Si le saignement est fort ou s’il dure longtemps, la sage-femme et les médecins prendront tout de suite diverses mesures, éventuellement sans perdre du temps en longues explications.

Si l'utérus ne se contracte pas, vous aurez un massage de l’abdomen et de l’utérus pour favoriser la contraction. En outre, on vous donnera un médicament censé favoriser les contractions de l’utérus. On fera aussi en sorte que votre vessie soit vide et, au besoin, fera une échographie pour aider à découvrir la cause du saignement.

Si les saignements sont importants, il faudra peut-être compenser la perte de sang par une perfusion et éventuellement traiter la mère si elle entre en état de choc. Si on soupçonne qu’un morceau de placenta est resté en arrière, on effectuera un palpage ou un curetage, sous anesthésie.

Last update : 06-09-19, BH / équipe sages-femmes swissmom

loading