4. SSW

4ième semaine

Vous ne savez probablement même pas encore que vous êtes enceinte. Ce n’est qu’à la fin de cette semaine de grossesse qu’un test de grossesse normal pourra montrer un résultat positif. Pourtant, il s’est déjà passé pas mal de choses: le blastocyste a terminé sa nidation au début de la 4ième semaine.

Peut-être même que, pendant l’implantation, vous avez eu un saignement ressemblant à vos règles, appelé saignement de nidation. Il est facile de confondre ce saignement avec un saignement menstruel, ce qui amène à mal calculer l’âge gestationnel.  D'ailleurs, seule la moitié environ des blastocystes continue à se développer. Dans les autres cas, des défauts congénitaux (tels que des anomalies chromosomiques), des déficiences hormonales ou des troubles d’irrigation, donnent lieu à une fausse couche très précoce qui passe inaperçue.

Le blastocyste est composé de deux parties, le trophoblaste à l’extérieur et la partie intérieure appelée embryoblaste. La partie intérieure formera l’embryon et la membrane embryonnaire (avec le liquide amniotique), l’autre partie le placenta. La poche amniotique enveloppera votre bébé, le protégeant des blessures, et ne se déchirera normalement que pendant les contractions.

À ce stade, le placenta s’appelle à proprement parler le chorion. Il a la forme d’une enveloppe villeuse pourvue de minuscules fibres en forme de petits arbres, qui enveloppent le germe encore plat. Le chorion est relié à l’embryon en développement par une tige, le futur cordon ombilical. Les villosités établissent le contact avec les vaisseaux sanguins de la mère et permettent ainsi la fonction primordiale du placenta: l’échange d’oxygène, de nutriments et de déchets entre la circulation de la mère et celle de l’enfant. Mais le placenta produit aussi diverses hormones, telles que la hCG (gonadotrophine humaine, aussi appelée «hormone de grossesse»), l’œstrogène et la progestérone, qui s’assurent que les règles resteront aux abonnés absents et que la grossesse sera maintenue.

Pour tous ces phénomènes, un taux de progestérone élevé a un effet fortement calmant sur la musculature de l’utérus, afin que l’embryon ne soit pas expulsé. Cela a toutefois un effet secondaire: l'utérus n’est pas seul à réagir, le reste de l’organisme aussi est calmé, ce qui se manifeste sous forme de fatigue, d'un besoin d'uriner fréquent et de constipation. Le placenta est important aussi pour la croissance de l’utérus et les modifications de votre poitrine en préparation à l’allaitement. Il fait aussi office de barrière contre de nombreuses influences néfastes (pas toutes malheureusement), telles que certaines infections. Vous pourrez en apprendre plus sur les signes subjectifs de la grossesse ici.

Le minuscule germe continue à se développer dans trois couches de cellules différentes, les feuillets embryonnaires. La couche extérieure, l'ectoderme, formera le cerveau, les nerfs, les glandes sudoripares, les cheveux et les ongles, la peau, les yeux et les oreilles. La deuxième couche, intermédiaire, le mésoderme, deviendra le cœur et le système circulatoire (le sang et les vaisseaux), les reins, la rate, les organes génitaux, les os, les muscles et les couches profondes de la peau. Enfin, la troisième couche de cellules, interne, l’endoderme, donnera le foie, le pancréas, la thyroïde, les voies urinaires et le système digestif. Et tout ça prend à peine un millimètre!

Votre grossesse en chiffres:

  • 4ième semaine après le 1er jour du dernier cycle
  • 3 semaines + 1 - 7 jours (calcul du médecin)
  • 2ième semaine après la fécondation
  • 8ième – 14ième jour du développement embryonnaire

Question fréquente à cette période:

À quels risques particuliers s’exposent les femmes moins jeunes lors d’une grossesse?


vers la 3ième semaine

vers la 5ième semaine


Last update : 26-04-16, BH

loading