36. SSW

36ième semaine

Vous avez peur de rater le début du travail et d'accoucher en voiture ou dans le taxi? C'est tout à fait normal! Mais c'est très très rare que ça arrive en vrai. Si vous préférez quand même vous informer, nous vous donnons les principales règles de comportement en cas d’accouchement inopiné.

On ignore ce qui déclenche exactement l’accouchement. Ce qui est certain, c'est que le bébé y participe: ses poumons produisent une substance qui transmet un signal à l’utérus.

Les gènes du père aussi jouent un petit rôle dans le début du travail, comme l’a démontré une étude danoise: quand la première grossesse d'une femme a duré très longtemps, la probabilité que la deuxième le soit aussi est d'environ 20%. Mais si la femme a changé de partenaire entretemps, cette probabilité n'est plus que de 15%.

Si vous avez le moindre doute, vous pouvez toujours appeler votre gynécologue ou votre sage-femme ou vous rendre simplement à l’hôpital et laisser le coffre dans la voiture pour l’instant. Comme ça, vous ne serez pas embarrassée si on vous renvoie à la maison.

Trois signes clairs annoncent que le début de l'accouchement est imminent:

Si c’est votre première grossesse, vous remarquerez qu’en cette 36e SG, vous arrivez enfin à respirer un peu mieux: le pré-travail a fait descendre un peu le bébé. La tête est bien appuyée contre le petit bassin et votre petit est prêt pour la naissance. Aux prochaines grossesses, cela se passera probablement seulement à la 40e semaine, voire lors du début des contractions. Le problème, c'est que la musculature du plancher pelvien est encore plus sollicitée. Faites plusieurs fois par jour des exercices de contraction pour le plancher pelvien pour prévenir l’incontinence et rendre l’accouchement plus facile.

Des étirements spéciaux du bassin feront du bien aussi. Accroupissez-vous au lieu de vous asseoir (par ex. pour téléphoner, regarder la TV, lire). Cela détend et assouplit l’intérieur du bassin et les tissus qui entourent le vagin. Petit à petit, vous pourrez rester dans cette position jusqu’à cinq minutes par jour - tant que ça reste confortable.

Les sages-femmes recommandent en outre de masser le périnée pendant les dernières semaines avant l’accouchement. Même s’il n’est pas prouvé que cela permet de prévenir une épisiotomie, cela réduit nettement la probabilité de subir une déchirure du périnée.

Les gènes du père aussi jouent un petit rôle dans le début du travail, comme l’a démontré une étude danoise: quand la première grossesse d'une femme a duré très longtemps, la probabilité que la deuxième le soit aussi est d'environ 20%. Mais si la femme a changé de partenaire entretemps, cette probabilité n'est plus que de 15%.

Si vous avez le moindre doute, vous pouvez toujours appeler votre gynécologue ou votre sage-femme ou vous rendre simplement à l’hôpital et laisser le coffre dans la voiture pour l’instant. Comme ça, vous ne serez pas embarrassée si on vous renvoie à la maison.

Trois signes clairs annoncent que le début de l'accouchement est imminent:

Si c’est votre première grossesse, vous remarquerez qu’en cette 36e SG, vous arrivez enfin à respirer un peu mieux: le pré-travail a fait descendre un peu le bébé. La tête est bien appuyée contre le petit bassin et votre petit est prêt pour la naissance. Aux prochaines grossesses, cela se passera probablement seulement à la 40e semaine, voire lors du début des contractions. Le problème, c'est que la musculature du plancher pelvien est encore plus sollicitée. Faites plusieurs fois par jour des exercices de contraction pour le plancher pelvien pour prévenir l’incontinence et rendre l’accouchement plus facile.

Des étirements spéciaux du bassin feront du bien aussi. Accroupissez-vous au lieu de vous asseoir (par ex. pour téléphoner, regarder la TV, lire). Cela détend et assouplit l’intérieur du bassin et les tissus qui entourent le vagin. Petit à petit, vous pourrez rester dans cette position jusqu’à cinq minutes par jour - tant que ça reste confortable.

Les sages-femmes recommandent en outre de masser le périnée pendant les dernières semaines avant l’accouchement. Même s’il n’est pas prouvé que cela permet de prévenir une épisiotomie, cela réduit nettement la probabilité de subir une déchirure du périnée.

Newsticker

Les mimiques dans le ventre: dans le ventre maternel déjà, les bébés essaient différentes expressions faciales, tels que le rire ou les pleurs. C'est ce qu’affirment des scientifiques britanniques qui ont évalué des échographies 4D de 15 fœtus pour leur étude. Ils entraînent ainsi une faculté indispensable à la survie après la naissance: exprimer leurs besoins. Selon les chercheurs, ces «grimaces» permettent aussi de déterminer le niveau de développement et de maturité cérébrale de l'enfant. Vers la 36e SG ou un mois avant la naissance, la plupart des bébés arrivent à bouger plusieurs muscles faciaux en même temps pour exprimer la douleur ou le désagrément. (swissmom Newsticker, 29/08/2013)

Last update : 10-02-20, BH

loading