J'ai eu une très forte fièvre pendant ma cinquième semaine de grossesse. Mon enfant naitra-t-il malade à cause de cela?

Entre-temps, plusieurs études scientifiques se sont penchées sur l'importance de l'exposition à la chaleur pendant la grossesse. Bien que les expériences sur les animaux causent clairement un taux accru de malformations, la situation chez les humains est beaucoup plus complexe. Certaines études sur des enfants présentant des malformations congénitales ont montré par la suite que les mères avaient souvent des fièvres élevées (supérieures à 39°C) sur une période de temps plus longue (plus de 24 heures). On a conclu que si la mère avait de la fièvre en début de grossesse, le risque de malformation normalement présent dans toute grossesse doublerait approximativement. Cependant, cela signifie quand même que votre enfant est le plus susceptible d'être en bonne santé ! Les malformations mentionnées sont principalement des troubles du développement du tube neural (dos ouvert et anencéphalie) et des malformations cardiaques congénitales. Le taux de fausses couches était également légèrement plus élevé dans ces études. D'autre part, une très vaste étude menée auprès de plus de 50 000 femmes enceintes et de plusieurs centres renommés n'a révélé aucune augmentation statistiquement significative du taux de malformation.

Les experts recommandent aujourd'hui, pour des raisons de sécurité, de procéder à une détermination de l'AFP dans le sang de la mère en cas de forte fièvre pendant plusieurs jours au cours des trois premiers mois de la grossesse et de procéder à un examen échographique particulièrement attentif.

Votre gynécologue effectuera ces examens ou vous dirigera vers des collègues spécialistes.

Last update : 14-08-16, BH