Schwangere macht Wassergymnastik

Gym de grossesse dans l’eau

swissmom: beaucoup de femmes enceintes voudraient continuer à faire du sport, mais se rendent compte qu’elles ne tiennent plus l'entraînement normal. Le ventre devient dur et fait mal, on s’essouffle. La gym de grossesse dans l’eau est-elle une alternative?

Brigitte Schwarz-Aeschbacher: Absolument! Les femmes enceintes se retrouvent entre elles. La dynamique du groupe est toute différente. Les exercices sont adaptés et je fais très attention à modérer l’intensité et mettre des intervalles raisonnables. Le pouls ne s’emballe jamais, la circulation est moins sollicitée que lors d’un entraînement normal. Il ne s’agit pas de créer force et endurance, mais de les maintenir. 

Informations personnelles

Brigitte Schwarz-Aeschbacher est monitrice de gymnastique GDS, praticienne Feldenkrais ASF, experte en Pilates SAFS, yoga YTT 200 et thérapeute craniosacrale BCST. Elle dirige l’institut «mueven Bewegungs- und Gesundheitswerkstatt» à Grünenmatt. Elle est mariée et mère de deux enfants.

Informations personnelles

swissmom: l’exercice physique est bon pour le bébé et facilite l'accouchement. Mais pourquoi le faire dans l'eau?

Brigitte Schwarz-Aeschbacher: l’eau porte. Avec sa pression hydrostatique de 3%, elle ne décharge pas seulement les muscles de maintien. Entre autres, elle soulage aussi le système lymphatique: les jambes lourdes s’allègent parce que la pression et les exercices spéciaux aident l'eau accumulée à remonter dans le corps. Rien que la marche ou l’aquajogging stimulent le retour veineux et le système lymphatique. Aucun talent spécial n’est nécessaire pour profiter de l'exercice dans l’eau. L'eau vous porte, il ne s’agit pas de chercher la performance, il s’agit de profiter des exercices plus faciles pendant la grossesse grâce à la flottabilité de l’eau, qui seraient plus durs au sec. 

swissmom: beaucoup de femmes enceintes ont souvent mal au dos et on leur conseille la natation. Mais quand on nage sur le ventre, le ventre tire souvent fortement et nager sur le dos peut aussi être désagréable. Que recommandez-vous?

Brigitte Schwarz-Aeschbacher: le crawl comme la brasse activent le muscle droit de l’abdomen. Le ventre est étiré sur la longueur. Ça peut très bien causer des tensions désagréables au ventre. Sur le dos, le poids du ventre peut déjà compresser la veine cave. Une sensation désagréable apparaît, un signal d’alarme pour la mère. Dans l’aquagym pour femmes enceintes, nous prenons en compte ces facteurs. Nous renforçons la musculature par le biais d'exercices spécialement adaptés aux femmes enceintes. Nous sommes dans l’eau jusqu’à la poitrine. Comme ça, le ventre ne devient pas dur, mais la posture est bonne.
Souvent, nous allons à reculons. Cela transforme la perception de soi-même, le dos est déchargé «vers l'arrière» et en même temps, nous pouvons aussi entraîner une bonne position debout. 

swissmom: pourquoi faire des exercices de respiration dans l’eau?

Brigitte Schwarz-Aeschbacher: bouger dans l’eau favorise une respiration plus profonde. D'une part grâce à la légère pression qu’exerce l'eau sur les muscles respiratoires. D’autre part, bouger dans l’eau active la circulation. Quand on respire mieux, le bébé reçoit plus d’oxygène. La respiration favorise la détente à de nombreux niveaux. Respirer consciemment aide la personnalité à gérer la peur et les situations nouvelles, ainsi que les phases de détente entre les contractions pendant l’accouchement ou, simplement si le ventre devait tout à coup devenir tout dur. Le yoga et la thérapie respiratoire proposent des exercices qui apprennent à entraîner sciemment la respiration et l’utiliser de manière ciblée. Les entraîner dans l'eau approfondit la respiration, le corps flotte dans l'eau. Pas besoin de se concentrer sur l’équilibre, l’eau vous porte et vous soutient, c’est plus facile de se focaliser sur la respiration. 

swissmom: pourquoi les femmes enceintes ont-elles un moins bon équilibre?

Brigitte Schwarz-Aeschbacher: pendant la grossesse, le centre de gravité du corps n’arrête pas de se déplacer. Certaines femmes ont de la peine avec ça. Dans l’eau, les exercices sont plus faciles à faire. On ne risque pas de tomber quand on travaille avec les pieds. En outre, travailler les pieds favorise le retour veineux. Le sang est littéralement pompé vers le haut par les muscles des mollets. Dans l’eau, on n’a pas besoin de s’en faire à propos de notre stabilité. Sans risque de chute, on peut pousser plus loin son équilibre et l’améliorer. On peut même faire participer activement le plancher pelvien par divers exercices et stimuler son irrigation. Il pourra mieux s’acquitter de son travail et un plancher pelvien bien irrigué guérit mieux après une éventuelle blessure subie pendant l'accouchement, il se remet mieux d'avoir été distendu. 

swissmom: la gym aquatique a-t-elle aussi des positions bonnes pour l’accouchement?

Brigitte Schwarz-Aeschbacher: on peut les intégrer dans les exercices de manière ludique. Ce qui paraît strict et sérieux autrement se vit de manière amusante dans l’eau. Personne ne doit se soucier de son équilibre et on s’entraîne sur plusieurs plans. Alterner le travail dans l’eau et près de l’eau permet d’approfondir l’expérience, sans contraintes ni situation d'accouchement.

Last update : 16-10-19,

loading