Schwangere mit Waage

Variations du poids pendant la grossesse

Lors d’une grossesse normale, le bébé passe de la taille d’une tête d’épingle à environ 50 cm, de quelques milligrammes à trois kilos et demi de gamin. C’est normal de prendre du poids pendant la grossesse! Mais combien, qu’est-ce qui est encore «normal»?

Il y a quelques années, on disait «Jamais moins de 8 kg ni plus de 12 kg». De nos jours, on est un peu moins catégorique. D’autres critères, qui seront pris en compte lors des examens prénataux réguliers, permettent de déterminer beaucoup mieux si maman et bébé vont bien. C'est surtout les échographies qui permettent de voir très bien si l'enfant se développe comme il faut et s’il y a assez de liquide amniotique.

Toutefois, n’oubliez jamais que votre alimentation doit être raisonnable: saine, riche en vitamines et équilibrée. Une grossesse n’est pas une excuse pour s’empiffrer pendant neuf mois; après tout, après l'accouchement, vous aimeriez sûrement retrouver votre ligne, ce qui peut être difficile! Les besoins d’énergie et de nutriments (besoin en calories) n’augmentent que d'environ 200-300 kcal par jour pendant la grossesse, ce qui correspond environ à un petit sandwich. Si vous mangez plus, bonjour les bourrelets.

La prise de poids pendant la grossesse varie énormément d'une femme à l’autre et dépend bien sûr en premier lieu du poids corporel avant la grossesse. En général, la prise de poids moyenne pendant une grossesse est de 12,5 kg, dans une plage allant de 10 à 20 kg, souvent en majeure partie pendant les 20 dernières semaines. Mais il y a aussi des femmes qui prennent plus de poids pendant la première moitié de la grossesse et moins après.

Jusqu’à la fin du premier tiers de la grossesse, les femmes enceintes gagnent en moyenne 1-2 kg, moins si elles ont des nausées matinales très fortes. Certaines perdent même un peu de poids. Une forte sensibilité aux odeurs, un goût bizarre dans la bouche ou des envies irrésistibles de certains aliments sont autant de facteurs pouvant affecter l’appétit et donc la prise de poids.

Au deuxième trimestre, l'appétit fait généralement son retour et on gagne alors en général plus de poids, 4-6 kg en moyenne. Bien sûr, vous prendrez aussi du poids pendant le dernier tiers de la grossesse, environ 5 kg en moyenne. Jusqu’à la 20e SG, cela correspond environ à 250-350 g par semaine, environ 450-500 g pour la deuxième moitié de la grossesse. Selon les spécialistes, la prise de poids ne devrait pas dépasser 500 g par semaine et 2 kg par mois.

Il n’est pas rare que le poids évolue parfois par sauts ou reste inchangé pendant un certain temps. Pas de quoi s’en faire dans l’immédiat. Votre gynécologue ou sage-femme pourra vérifier si cela cache une complication ou non. Exemples: Une prise de poids trop rapide peut provoquer une hypertension artérielle, des maux de dos, des douleurs dans les jambes, une fatigue et des varices. en outre, accompagnée d’œdèmes (par ex. jambes gonflées), elle peut être signe d’une prééclampsie. Une prise de poids trop faible, par contre, peut entraîner une naissance prématurée ou un faible poids du nouveau-né.

Si vous prenez du poids progressivement, l’organisme s’adaptera plus facilement à l’augmentation de votre tour de taille. Cela signifie aussi que vous aurez moins facilement des vergetures au ventre et aux cuisses. Votre enfant recevra en continu ses nutriments essentiels. Avec une alimentation saine et équilibrée et une pratique régulière du sport pendant la grossesse, vous remarquerez en outre après l’accouchement que vous perdrez très probablement le poids gagné au bout de quelques mois. Dans la plupart des cas, l’allaitement aide énormément à reperdre vos kilos.

Quelle part de la prise de poids est due à bébé?

Combien de poids peut-on prendre pendant la grossesse?


Question fréquente à ce sujet

J'ai parfois des fringales et je n’arrive pas à me contrôler. Si cela continue, je vais prendre trop de poids!

...Autres questions sur l’alimentation pendant la grossesse.

Newsticker

Entre deux accouchements: Après la première grossesse nombre de femmes peinent non seulement à perdre leurs bourrelets de grossesse mais prennent en plus beaucoup de poids. Peut-être parce qu’elles sont dépassées par la situation, à cause des troubles du sommeil ou d'une dépression du post-partum, qu’elles essaient de compenser en mangeant trop. Mais ceci précisément semble augmenter le risque de complications (prééclampsie, diabète gestationnel et naissances prématurées) pour les prochaines grossesses. Le risque de fausse couche et la mortalité des nourrissons (décès pendant la première année de vie) augmentent aussi, selon une étude récente. Cependant, c'est le cas seulement si la mère n’était pas encore en surpoids à sa première grossesse. Bonne nouvelle: perdre du poids entre les grossesses réduisait de 51 pour cent la mortalité des nourrissons.(swissmom Newsticker, 27.2.16)

Last update : 08-02-18, BH

loading