Schwangere im roten Kleid

Anorexie

Le terme «anorexie mentale» donné à ce trouble alimentaire est en soi incorrect. «Anorexie» provient du néolatin et signifie «absence d’appétit». Mais même si les personnes touchées absorbent très peu de nourriture, la cause de l'anorexie ne se trouve pas dans un manque d’appétit. Les anorexiques ressentent souvent un appétit énorme, mais le combattent ou le nient. La maladie est particulièrement fréquente chez les adolescentes de classe moyenne et supérieure. Environ 1% des 15 à 25 ans a subi une anorexie. Les anorexiques possèdent souvent un haut niveau d’intelligence.

L’anorexie se caractérise par une perte de poids extrême et/ou le maintien d’un poids extrêmement faible, accompagnés de la peur de grossir La perte de poids s’obtient grâce à un comportement alimentaire et des régimes anormaux et le refus d’absorber toute nourriture, parfois en combinaison avec une boulimie.

Rares sont les femmes qui n’ont jamais fait de régime. L’idéal de minceur exagérée propagé par les médias pousse de plus en plus de jeunes filles à se préoccuper excessivement de leur poids. Au début, le comportement de personnes souffrant d’anorexie ne diffère pas de celles qui font un régime minceur. Mais la différence apparaît quand elles atteignent le poids souhaité du régime. Au plus tard à ce moment-là, les personnes ayant une perception saine d’elles-mêmes mettent fin à la diète et reprennent leurs habitudes normales. Les anorexiques, eux, continuent à s'affamer, même quand ils ont déjà depuis longtemps dépassé leur poids cible souhaité. Ils se fixent des objectifs de plus en plus bas. À chaque fois qu’ils y arrivent, ils baissent encore d’un cran. Ils continuent à ne rien manger même quand leur poids atteint des niveaux dangereux et menaçants.

Par le jeûne, les vomissements et le recours à des médicaments qui font uriner (diurétiques) ou aller à selle (laxatifs), le corps manque d’électrolytes vitaux tels que le sel de cuisine, le magnésium ou le potassium. Les reins n'arrivent plus à réguler ce déséquilibre électrolytique et, au fil du temps, sont endommagés à force de surcharge. Souvent, la personne souffre alors de graves arythmies cardiaques. Elle peut aussi subir des crampes musculaires et être plus facilement fatiguée. Des troubles de la circulation avec des sensations de froid aux mains et aux pieds sont fréquents aussi. Dans les cas graves, il peut même y avoir des gelures.

Le manque de vitamine D est particulièrement grave. Combiné à des troubles de la fonction rénale, des modifications des hormones sexuelles et d’un déficit en calcium ou phosphate, le manque de vitamine D provoque de graves problèmes du métabolisme osseux. La substance de base de l’os n’est plus suffisamment minéralisée. Il y a un ramollissement des os (ostéomalacie) et une diminution de la masse osseuse (ostéoporose). Les os peuvent alors se briser même après une toute petite chute. Le déficit en calcium est carrément fatal pendant une grossesse, où le corps n’a de toute façon déjà pas assez de calcium.

Une perte de poids de quelques kilogrammes suffit à modifier les hormones sexuelles, pouvant entraîner des irrégularités du cycle menstruel et une diminution de la fertilité. Mais environ 80% des anorexiques qui parviennent à surmonter leur trouble alimentaire redeviennent fertiles ensuite.

Last update : 05-09-19, BH

loading