Gebratener Fisch auf Gemüse

Iode

Pendant la grossesse et l’allaitement, il est important d’augmenter les apports d’iode. À cause des changements hormonaux dans le corps de la mère, son métabolisme de base) augmente; en outre, son volume sanguin augmente, ce qui réduit la concentration d’iode dans le sang. À partir de la 12e semaine de grossesse, le fœtus a en plus besoin d’iode pour produire ses propres hormones thyroïdiennes et c'est chez sa mère qu’il va aller chercher ce minéral.

Un manque d’iode pendant la grossesse peut causer de graves lésions chez l’enfant. Plus le manque apparaît tôt, plus les dommages sont graves. Si le fœtus reçoit trop peu d’iode, le développement du cerveau et des os en souffrira. En outre, le risque de fausse couche ou de naissance prématurée augmente. Même s’il n’a «que» la thyroïde enflée à cause du manque d’iode (goitre), il peut avoir des problèmes à respirer et à déglutir après sa venue au monde.

Pendant la grossesse, on recommande d'absorber 200-300 microgrammes d’iode par jour. Mais la plupart des femmes enceintes n’arrivent qu’à 100 microgrammes par jour, même pas la moitié de la dose quotidienne recommandée. Les véganes et les fumeuses souffrent très souvent d'une insuffisance des apports en iode.

Malheureusement, le besoin quotidien en iode n’est pas toujours couvert par l’alimentation ou l’eau du robinet dans les pays occidentaux. Grâce à l'introduction du sel de cuisine iodé (en 1922 déjà), la Suisse s’en sort plutôt bien par rapport à d'autres pays européens. Elle fait partie des pays qui ont quasiment éliminé le manque d’iode. Pourtant, pour couvrir leurs besoins en iode, les femmes enceintes auront intérêt à manger du poisson au moins deux fois par semaine. Les poissons de mer comme le saumon, le haddock, le carrelet ou le cabillaud sont très riches en iode. La cuisson à l'eau «rince» l’iode, mieux vaut donc les cuire à la poêle ou au four. Les poissons d’eau douce, par contre, ne sont pas très riches en iode. L’iode se trouve en outre dans les légumes, la viande, les œufs, les produits de céréales complètes, le lait et les produits laitiers.

Si l’on vous a diagnostiqué une maladie thyroïdienne avant votre grossesse, votre spécialiste en médecine interne adaptera votre traitement médicamenteux quand vous serez enceinte. Pour dépister une hypothyroïdie (mauvais fonctionnement de la thyroïde) congénitale chez le nouveau-né, on effectue un test sur une goutte de sang les premiers jours de sa vie.


Question fréquente à ce sujet

Le poisson est censé être bon pendant la grossesse. Mais qu’en est-il du mercure?


Newsticker

L’iode rend intelligent: Un léger manque d’iode n'est pas rare pendant la grossesse, car le besoin d’iode augmente à cause de l’augmentation de la production d’hormones thyroïdiennes, à peu près du double pour être exact. Une étude britannique montre que, plus tard, les enfants ont un QI moins élevé et de moins bons résultats aux tests de lecture à l’école primaire. Lors d’un premier dépouillement des données de l’étude, les chercheurs ont supposé que la consommation de poisson de mer (acides gras oméga-3) pendant la grossesse rendait les enfants plus intelligents; maintenant, on pense plutôt que c’est la grande concentration d’iode dans le poisson qui favorise l’intelligence. Conclusion: l’iode et les acides gras oméga-3 sont tous deux importants pour les futures mamans! (swissmom-Newsticker, 22/06/2013)

Last update : 05-08-16, BH