Lebensmittel mit Eisen

Fer

Le fer est impliqué dans tous les processus de transformation d’énergie du corps. Toutes nos cellules ont besoin d’oxygène; celui-ci est transporté des poumons jusqu’à nos petits orteils par le sang. Pour se faire transporter, l’oxygène se lie à une petite molécule, l’hémoglobine, le «porte-bagage» de l’oxygène dans les globules rouges. L'hémoglobine est constituée entre autres de fer. Outre le transport d’oxygène, le fer participer à beaucoup d'autres processus métaboliques, par exemple la synthèse de l’ADN ou la défense contre les infections.

Pendant les neufs mois de grossesse, les femmes enceintes augmentent leur volume de sang. Elles ont donc besoin d’énormément de fer, surtout au dernier tiers de la grossesse. Les besoins quotidiens peuvent tripler. Bien que, pendant la grossesse, on arrête de perdre du sang par les règles et que l’intestin arrive mieux à absorber le fer, beaucoup de femmes ont trop peu de fer; une carence en fer et, dans les cas graves, une anémie peuvent s’ensuivre.

Mais le fer joue aussi un rôle important pour votre bébé, et pas seulement pour la production de sang. Comme le fer est indispensable au développement et à la croissance de tous les organes de votre enfant, celui-ci crée ses propres réserves de fer. Heureusement, il peut se servir autant qu’il veut dans les stocks de fer de sa maman. Par contre, celle-ci et son corps peuvent alors en souffrir.

De nos jours, nombre d’experts pensent que l’alimentation ne suffit pas à couvrir les besoins de fer vers la fin de la grossesse (environ 30 mg par jour). Pourtant, vous devriez essayer d’intégrer autant d'aliments contenant du fer dans votre alimentation. 

Le fer végétal, qui prend principalement la forme trivalente, est nettement moins facile à assimiler que le fer d’origine animale, qui prend la forme bivalente. Mais combiner les sources de fer animales et végétales permet d’optimiser l’assimilation du fer. La viande, la vitamine C, le poisson et la volaille influencent positivement l'assimilation du fer dans l’organisme. Manger en même temps de la viande et des légumineuses (lentilles) permet d’améliorer la disponibilité du «fer de légumineuse». Le corps absorbe aussi plus facilement le fer quand on le mange en association avec la vitamine C. Il est donc conseillé de boire un verre de jus d’orange ou de pamplemousse avec les repas et d’agrémenter les salades et légumes d'un filet de jus de citron. De même, un muesli (flocons d'avoine et d’autres céréales) fournit plus de fer avec des oranges. Les fruits riches en vitamine C (oranges, kiwi, fraises, groseilles) font aussi un dessert idéal. 

Les produits qui inhibent l’absorption ou l'assimilation du fer comprennent le café, le thé, le lait et les produits laitiers (sels de calcium), les épinards et la rhubarbe (acide oxalique), les phosphates (cola, jaune d'œuf), les alginates dans les puddings et soupes en poudre, le riz, les céréales et le soja (acide phytique ou phytates), certains antibiotiques et médicaments contre les brûlures d'estomac. Ces produits inhibent principalement l'absorption en formant des composés non solubles que le corps n’arrive pas à assimiler. Mais dans une alimentation équilibrée, les facteurs inhibants et favorisants se compensent. L'essentiel est de ne pas manger en même temps les aliments qui bloquent l'absorption et ceux qui sont riches en fer.

Presque toutes les femmes enceintes, mais surtout celles qui ont des réserves de fer faibles, développent une anémie en fin de grossesse à cause d'une carence en fer. Information importante: le corps n’assimile qu’à peu près 10% du fer absorbé, les 90% sont simplement éliminés.

Autres informations sur les symptômes et le traitement d’une anémie ferriprive.


Question fréquente à ce sujet

Quel devrait être le taux d’hémoglobine pendant la grossesse?

Newsticker

Traitement au fer chez les femmes enceintes: Swissmedic a publié une prise de position concernant le manque de fer. La manière la plus sûre de traiter une carence en fer est par voie orale (produits à ingérer par la bouche). Les préparations intraveineuses à perfusion ou injection sont indiquées lorsque les produits oraux ne suffisent pas ou sont mal tolérés ou en cas d’anémie sévère dangereuse. En raison du manque d’expériences, les traitements intraveineux sont à éviter au premier trimestre de grossesse; plus tard, ils sont autorisés uniquement si des précautions sont prises pour gérer les réactions d’hypersensibilité. (swissmom-Newsticker 18/08/2012)

Le manque de fer réduit le poids à la naissance: le besoin en fer environ doublé pendant la grossesse déclenche souvent une (anémie). Les experts estiment qu’un tiers de toutes les femmes enceintes n’a pas assez de fer. Ceci entraîne une baisse du transport d’oxygène qui peut aussi nuire au fœtus.  Selon une analyse parue dans la revue médicale britannique, la supplémentation en fer n’améliore pas seulement les taux d’hémoglobine, elle fait baisser de 60% les anémies. Par ailleurs, le poids à la naissance des enfants augmente et il y a moins d'enfants petits pour l’âge gestationnel; toutefois, aucune influence claire sur le taux de prématurés n’a été observé. (swissmom Newsticker, 30/09/2013)

Last update : 15-05-16, BH

loading