Vitamin A

Vitamines A et C

La vitamine A (rétinol) se trouve dans les produits laitiers, les œufs, le foie et les produits de foie, ainsi que les poissons à l’huile. Les fruits et légumes verts et jaunes comme les tomates et les carottes, la doucette et les épinards contiennent son précurseur, le bêta-carotène, que le corps transforme en vitamine A au besoin. Pendant la grossesse, les besoins quotidiens sont d’environ 1 mg ou maximum 5000 UI.

Un manque de vitamine A s’exprime par une faiblesse de la vue, la cécité nocturne et des anomalies de la peau; selon des recherches récentes, il empêche aussi la maturation des poumons du fœtus. Heureusement, le cas est très rare pendant la grossesse.

Par contre, une surdose de vitamine A (plus de 10’000 UI par jour) pendant la grossesse peut entraîner des problèmes congénitaux chez l’enfant. C'est pourquoi on déconseille aux femmes enceintes de manger trop de foie, de produits de foie ou d’huile de foie de morue, ces produits étant très riches en vitamine A. D’autres produits animaux (lait, œufs etc.) contiennent moins de vitamine A et ne posent donc aucun risque d’hypervitaminose.

Les fruits et légumes ne contiennent qu’un précurseur de la vitamine A, le bêta-carotène (cf. ci-dessus), que le corps ne transforme en vitamine A que s’il en a besoin. Autrement dit, une surdose due aux fruits, légumes ou jus est tout à fait impossible. De même, les préparations vitaminées spécialement conçues pour apporter les vitamines nécessaires aux femmes enceintes contiennent très peu ou pas du tout de vitamine A, le risque de surdose est donc inexistant là aussi.

L'acide ascorbique, aussi appelé vitamine C, est nécessaire pour la régénération et la production des tissus, une bonne croissance et pour des os et dents bien résistants. En outre, il renforce les défenses du corps et le système immunitaire de votre bébé, qui saura combattre efficacement les infections. La vitamine C embellit la peau et favorise l'assimilation du fer.

Comme les cellules de votre bébé ne peuvent pas stocker la vitamine C, vous devriez prendre plusieurs fois par jour des aliments qui en contiennent. Les fruits et légumes frais, notamment le brocoli et d’autres variétés de choux, les patates, les fanes, les poivrons, les tomates, les agrumes, le kiwi, les pastèques et les baies (surtout le cassis) sont de bonnes sources de vitamine C. La dose quotidienne d’une femme enceinte se couvre facilement avec une poignée de fraise, un kiwi ou un demi-poivron rouge. Quelques filets de jus de citron sur les repas ou dans les boissons assurent aussi un boost de vitamines.

Malheureusement, la vitamine C est très sensible. Elle perd rapidement son efficacité quand on prépare ou conserve les aliments.


Newsticker

Le poumon fœtal a besoin de vitamine A: la vitamine A liposoluble joue un rôle important aussi dans l’alimentation de la future mère. Elle favorise la vision avec peu de lumière, protège la peau et régule la croissance des os. La vitamine A se trouve dans les aliments d’origine animale (foie), ainsi que dans certaines plantes (carottes) à l’état de précurseurs (caroténoïdes). Une carence peut endommager le poumon du bébé, comme l’ont démontré des chercheurs suite à des essais sur des souris. Ceci serait dû à une croissance excessive des muscles lisses dans les ramifications des voies respiratoires. Le métabolisme complexe de la vitamine A peut être perturbé par des influences extérieures, par ex. la fumée et l’alcool. (swissmom Newsticker, 17/03/2014)

Jus plutôt que fruits: le corps assimile deux fois plus facilement les nutriments d’un jus d’orange pasteurisé que ceux du fruit frais. L’orange est une véritable manne de nutriments: outre une grande quantité de vitamine C, elle contient aussi de nombreux caroténoïdes et flavonoïdes, des antioxydants censés réduire le risque de certains cancers et troubles cardiovasculaires. En plus, les caroténoïdes jouent un rôle important dans notre alimentation quotidienne grâce à leur activité de provitamine A. Et c'est justement ces substances que nous assimilons beaucoup plus facilement à partir du jus. Pourquoi?  La fabrication du jus d’orange sépare les fibres qui bloquent l’absorption des caroténoïdes pendant la digestion. (swissmom Newsticker, 17/12/2015)

Last update : 07-10-19, BH

loading