frische Lebensmittel

Le besoin en calories

Même si vous allez avoir de véritables fringales pendant votre grossesse, vous n'avez pas besoin de «manger pour deux». Ce que vous mangez compte beaucoup plus que combien. Et une alimentation saine peut très bien être délicieuse, même si vous devez vous contenter de la cantine au travail!

Ce qui compte, c'est de faire bien attention à la composition et à la préparation de vos repas. La qualité plutôt que la quantité! C'est le seul moyen d’éviter les risques dus aux infections alimentaires et vous pourrez apporter à votre corps et à bébé les nutriments (glucides, protéines et lipides), sels minéraux et vitamines essentiels. Il s’agit principalement de l’acide folique, de l’iode, du fer et du calcium, ainsi que des vitamines C, D et B.

Étonnamment, vos besoins d’énergie quotidiens pendant la grossesse ne sont que de 200-300 calories de plus que les besoins quotidiens d’environ 2000 calories (env. 8000 Joules) pour les femmes non enceintes. Cela correspond à peu près à un yogourt nature avec une portion de fruit ou à une tranche de pain avec un verre de lait. Et en plus, vous n’aurez besoin de ces calories qu’après les trois premiers mois de grossesse. Plus tard, quand vous allaiterez, vous pourrez à nouveau augmenter légèrement vos apports de calorie pour couvrir les besoins de bébé. Les apports supplémentaires recommandés sont alors, en allaitement exclusif, de 500 calories le premier mois, 530 calories le deuxième et 570 calories le troisième; en allaitement mixte, ça tourne autour de 250-300 kcal.

Concernant la prise de poids normale pendant la grossesse, il existe certaines généralités, même s’il y a de grosses différences d'une femme à l’autre. Ne vous étonnez pas si c’est différent chez vous. Votre gynécologue ou sage-femme pourra déterminer s’il y a un problème.

Si vous avez tout le temps faim, ne vous empêchez pas de manger. Mais alimentez-vous de manière raisonnable. Prenez plutôt beaucoup de petits repas éparpillés sur la journée que 2-3 repas copieux. Et résistez (autant que possible!) à la tentation de vous sustenter avec des sucreries très caloriques peu nutritives. Ces «calories vides» ne vous donneront que des kilos, que vous aurez de la peine à perdre après l'accouchement. C’est d’autant plus vrai pour les femmes enceintes qui étaient déjà en fort surpoids avant.

Mais si, au début de votre grossesse, vous n'avez pas envie d’aliments sains à cause des nausées et vomissements, ce n'est pas un crime de céder à vos envies «déraisonnables» pendant un petit moment. Mieux vaut manger un éclair au chocolat que de risquer une perte de poids sur le long terme! Mais attention: si vos besoins en calories ne sont pas couverts ou si vous mangez tout le temps mal, avec pas assez de nutriments, cela peut provoquer une carence qui peut mettre en péril non seulement votre santé à vous, mais surtout le développement mental et physique de votre enfant. Une mauvaise alimentation peut entraîner des complications sérieuses. Une carence en vitamines et minéraux, mais aussi un manque de protéines, déclenchent des problèmes pouvant aller de la fatigue à une augmentation des nausées de grossesse ou même une anémie et des problèmes de fonctionnement du placenta. En plus, le risque de fausse couche ou de naissance prématurée augmente.

Les femmes enceintes qui ont des habitudes alimentaires spéciales ou suivent un régime ou souffrent d'un trouble de l’alimentation comme l'anorexie ou la boulimie devraient essayer de manger aussi normalement que possible, pour le bien de l’enfant. Dans ce genre de situations à risque, votre gynécologue vous prescrira sûrement des compléments alimentaires.


Question fréquente à ce sujet

J'ai parfois des fringales et je n’arrive pas à me contrôler. Si cela continue, je vais prendre trop de poids!

...Autres questions sur l’alimentation pendant la grossesse.

Last update : 24-09-18, BH / NBR

loading