Glasschüssel mit Gemüse und Gabel

Alimentations spéciales

Les femmes enceintes qui ont une alimentation alternative ou doivent respecter un régime particulier à cause d’une hypersensibilité à certains aliments doivent consulter leur gynécologue et/ou s'adresser à un centre de conseil en nutrition.

La raison est simple: le corps de la femme enceinte a des besoins élevés, pas en calories, mais en nutriments importants. Chez les femmes enceintes qui ont des habitudes alimentaires alternatives (par ex. les végétariennes), l’alimentation en protéines, en fer et en iode peut être problématique. Si elles renoncent en plus aux œufs et produits laitiers (véganisme), elles n’ont plus de sources suffisantes de calcium et des vitamines B2 et B12.

Celles qui suivent un régime dissocié du Dr. Hay devraient y renoncer, au moins jusqu’à la fin de l’allaitement. Les nutritionnistes sont unanimes que le fait de manger séparément les aliments riches en glucides et en protéines empêche d’assimiler correctement les nutriments (minéraux et vitamines). Transformées en glucides, les protéines deviennent de simples sources d’énergie et l’organisme de l'enfant ne peut plus les utiliser pour se développer.

Les régimes minceurs sont absolument interdits pendant une grossesse. Ils empêchent l’enfant de recevoir tous les nutriments dont il a besoin. En plus, la dissolution des graisses libère les toxines accumulées dans ces tissus, qui arrivent dans le corps de l’embryon via votre sang et les taux d’hormones de stress augmentent quand on saute des repas. Ceci pose alors un risque de naissance prématurée. Si vous êtes déjà en net surpoids au début de la grossesse, la prise de poids totale jusqu’à la naissance de votre enfant ne devrait surtout pas dépasser 10 kg. C'est possible en mangeant avec modération les graisses et les glucides, mais pas les protéines.

Le lait et les produits laitiers sont les meilleures sources de calcium alimentaires. Il est recommandé de boire au moins un litre de lait par jour pendant la grossesse. Beaucoup de femmes enceintes le vivent comme une corvée! Mais la plupart de celles qui «n’aiment pas le lait» sont en vérité intolérantes au lactose et évitent peut-être les produits laitiers depuis leur enfance, car ils leur donnent des ballonnements, des maux de ventre, des diarrhées etc. Le calcium peut être alors être pris sous forme de comprimés à sucer ou effervescents. Des comprimés de lactase peuvent faciliter la digestion du lactose.   

Si vous avez dû faire un régime dans votre enfance à cause d'une phénylcétonurie (PCU), consultez votre gynécologue, idéalement avant de tomber enceinte. En effet, on sait qu’une alimentation pauvre en phénylalanine est extrêmement importante avant et pendant la grossesse.


Questions fréquentes sur l’alimentation pendant la grossesse.


Last update : 07-10-19, BH

loading