Schwangere im Schneidersitz

Le yoga pendant la grossesse

Le mot «yoga» signifie à l’origine atteler, unir; il exprime l’idée d’unir le corps et l’esprit. Les divers exercices de mouvement, de respiration et de méditation visent à unir les forces du corps, de l’âme et de l’esprit. Ainsi, il renforce, soulage et guérit le corps tout en tranquillisant l’esprit. Une pratique régulière protègerait notamment contre les maladies cardiaques, en baissant le cholestérol et la tension artérielle et réduisant le poids.

Très important pour les femmes enceintes: le yoga améliore le bien-être de la mère et du bébé, aide contre les maux de dos, améliore la posture et la souplesse. Les asanas du yoga préparent le corps à l’accouchement, soulagent les maux de dos et détendent. Et les exercices respiratoires spéciaux réalisés en même temps n’ont pas seulement un effet relaxant, ils peuvent être très utiles contre les douleurs du travail. En outre, les exercices vocaux aident à mieux se détendre pendant l’accouchement. Après l’accouchement, le yoga aide à affiner la silhouette en douceur.

Les futures mamans qui n’ont encore jamais pratiqué le yoga remarqueront rapidement son effet positif sur leur état physique et mental. Mais les femmes enceintes doivent absolument consulter leur médecin avant de faire des exercices de yoga! Quelques points à garder à l’esprit: à partir du 4e mois, ne faites plus de positions inversées. La tête devrait toujours être plus haute que le cœur (pour stabiliser la circulation). Évitez de rester longtemps couchée sur le dos (syndrome de la veine cave). Respirez toujours régulièrement, ne retenez pas la respiration. Arrêtez l’exercice si vous avez mal, le vertige ou la nausée.

Exercice de méditation

Asseyez-vous sur un matelas, en tailleur ou demi-lotus, selon vos capacités et votre envie. (Demi-lotus: un pied sous une cuisse, l’autre sur l’autre cuisse.) L’important, c’est que la position soit confortable. Les mains sont posées sur les genoux, paumes vers le haut, décontractées. L'index et le pouce sont en contact léger pour former le chin mudra. Alignez votre colonne, le dos bien droit. Yeux fermés, écoutez votre intériorité, les mouvements de votre enfant, votre respiration. Inspirez et expirez profondément par le ventre et détendez-vous.

Prenez un cours avec un moniteur expérimenté pour apprendre les bases. Faire des exercices avec une mauvaise technique peut créer des tensions au lieu de vous détendre. En plus, certains exercices sont déconseillés pendant la grossesse. Certains moniteurs conseillent même d’éviter le yoga pendant les trois premiers mois de grossesse, car les positions arquées et les torsions pourraient provoquer des fausses couches. Les femmes enceintes doivent faire spécialement attention avec le power yoga. Pour cette raison, beaucoup d’écoles de yoga proposent déjà ces cours spéciaux pour femmes enceintes.


Last update : 15-10-19, AG

loading