Arzt erklärt Ultraschall auf Bildschirm

Malformations du cœur et des organes internes

  • Herz, 4-KammerblickCœur: les déficiences cardiaques sont les malformations congénitales les plus fréquentes, environ un bébé sur cent en souffre à la naissance. Elles peuvent être tellement minimes qu’elles sont difficiles à observer sur le cœur du fœtus, qui bat très vite. Si l’une des deux échographies de routine porte à penser qu’il pourrait y avoir une malformation cardiaque, votre gynécologue vous enverra chez un spécialiste pour effectuer une échographie Doppler et une échocardiographie du fœtus. En soi, les déficiences cardiaques sont généralement plus faciles à découvrir après l'accouchement. Mais un diagnostic précoce dans l’utérus est utile. En effet, il est plus facile de traiter de manière appropriée et efficace un enfant malade pendant et après sa venue au monde quand on a pu préparer tout ce qu’il fallait.
  • Ventre: Les malformations de la paroi abdominale, telles que l’omphalocèle (un pli de l’intestin entoure le cordon ombilical) ou un laparoschisis, où l’intestin dépasse du ventre par une fissure de la paroi abdominale, peuvent être opérés avec succès après l’accouchement. Ceci à condition qu’elles ne soient pas associées à d’autres malformations graves. C’est vrai pour la plupart des malformations du système digestif, comme par exemple les rétrécissements de l'œsophage et de l‘intestin. Dans ces cas, l’échographie révèle parfois aussi une accumulation de liquide dans l'intestin et un excès de liquide amniotique (polyhydramnios ou hydramnios) dus au rétrécissement.
  • Reins et voies urinaires: L’échographie permet de découvrir assez facilement les malformations des reins ou des voies urinaires, car des malformations graves des reins ou une vessie obstruée provoquent un manque de liquide amniotique (oligohydramnios) et des accumulations de liquide dans les voies urinaires. Dans la plupart des cas, la meilleure marche à suivre est d’effectuer un traitement après l'accouchement. Ce n’est que dans des cas extrêmement rares qu’on traite l'enfant dans l'utérus déjà.
  • L’échographie permet aussi très souvent de reconnaître des malformations du squelette avant même la naissance.

Last update : 02-01-19,

loading