Doppler Echocardiographie

Échographies du cœur (échocardiographie)

Les ultrasons permettent d’examiner de manière ciblée et détaillée le cœur du fœtus, de manière à découvrir des maladies ou déficiences cardiaques. C’est l’échocardiographie, un examen effectué par des spécialistes, mais uniquement si des contrôles de routine portent à penser qu’il y a un problème avec le cœur de l’enfant. En effet, une échographie ciblée du cœur prend du temps et nécessite un examinateur expérimenté ainsi qu’un appareil d’échographie haute résolution. En complément, une échographie Doppler permet d'afficher en couleurs la circulation du sang dans le cœur et les divers vaisseaux du fœtus.

Les déficiences cardiaques font partie des malformations congénitales les plus fréquentes: environ 4 nouveau-nés sur 100 en sont affectés. Heureusement, la plupart des cas sont plutôt inoffensifs, par ex. un petit trou dans la paroi qui sépare les ventricules du cœur, qui peut même se refermer tout seul.

Outre les malformations cardiaques congénitales, on observe aussi des arythmies (troubles du rythme du cœur). La grande majorité d’entre elles sont des extrasystoles, c’est-à-dire des battements de cœur en plus ou en moins par rapport au rythme normal. C’est surtout jusqu’à la 24ième semaine de grossesse (5ième mois) qu’on les observe relativement souvent. Elles dues au fait que le système cardiaque n’est pas encore entièrement formé. Dans de très rares cas, le médecin observe chez l’enfant un pouls très rapide (>200 pulsations/minute ) ou très lent (<100 p/min). Ceci peut être dangereux et nécessite une intervention immédiate.

Le meilleur moment pour une échocardiographie est la 20ième-22ième SG. Mais au final, cet examen peut être effectuée à tout moment, selon les besoins, à partir de la 13ième SG.

Newsticker

Pouls irrégulier avant la naissance: chez environ deux tiers des fœtus, l’échographie révèle que le cœur bat trop vite, trop lentement ou irrégulièrement. Selon les experts, ces irrégularités sont généralement inoffensives. L’échographie Doppler et l’échocardiographie permettent de découvrir si on a affaire à une arythmie dangereuse qui pourrait entraîner une déficience cardiaque. Dans ces cas, rares, un traitement médicamenteux peut s’imposer encore avant la venue au monde. Après l'accouchement, les petits patients peuvent bénéficier de médicaments ou d'un stimulateur cardiaque et être opérés si nécessaire.(swissmom-Newsticker, 17.6.13)

Last update : 26-04-20, BH

loading