HCG

La gonadotrophine humaine (HCG)

Tous les tests de grossesse mesurent la même «hormone de grossesse», la HCG (gonadotrophine humaine), une glycoprotéine. Cette hormone destinée à protéger la grossesse est produite dès la première semaine après la fécondation (au moment de la nidation dans la muqueuse utérine) par les cellules germinales externes du minuscule embryon, qui formeront plus tard le placenta. De là, elle parvient dans la circulation sanguine de la mère. La HCG provoque la libération d'œstrogène et de progestérone (hormone du corps jaune) par le corps jaune, pour stimuler la croissance de la muqueuse utérine. En outre, elle prévient la menstruation pendant les premiers jours de grossesse.

Le taux de HCG dans le sang est un marqueur important pour l’existence et la surveillance d'une grossesse précoce. Chez les femmes non enceintes en âge de procréer, le taux normal est en dessous de 2 UI/l (unités internationales par litre). Une grossesse peut être détectée dans le sang au plus tôt 1 à 2 semaines après la fécondation (4ième-5ième SG, 3-4 semaines après le premier jour des dernières règles). Le taux devrait alors être d'au moins 25 UI/l. Dans l’urine, donc avec un test de grossesse moins sensible, la mesure devrait réussir à peu près une semaine après l’absence du saignement menstruel.

Au cours des deux premières semaines après la fécondation, le taux de HCG dans le sang (sérum) augmente rapidement, doublant au moins tous les deux jours, puis tous les trois jours; après 5 semaine, il ne double plus que tous les cinq jours. C'est entre la 8ième et la 12ième SG (60ième-70ième jour après la fécondation) que le taux de HCG atteint son maximum. Ensuite, il retombe pour rester relativement constant à un niveau plus faible jusqu’à la naissance, puisi il retourne au niveau normal d’avant la grossesse.

Les valeurs normales varient au sein d’une plage très large (cf. tableau). C'est pourquoi le taux de HCG ne permet pas de calculer la semaine de grossesse. Des taux très élevés peuvent être signes d’une grossesse multiple ou d'une maladie du trophoblaste (par ex. une grossesse môlaire ou une prolifération maligne du chorion). Des taux très bas ou qui ne doublent pas en deux jours sont un signe d’une grossesse non viable, par ex. un avortement manqué ou une grossesse extra-utérine. En présence d’un taux de HCG supérieur à 2500 UI/l, une échographie vaginale devrait permettre d’observer une grossesse intra-utérine normale; l’échographie ventrale ne devrait le faire qu’à partir d’un taux de HCG de 6500 UI/l.

Taux normaux de HCG pendant la grossesse: 

Semaine depuis les dernières règlesHCG en UI/l
3-40-130
4-575-2600
5-6850-20 800
6-74000-200 000
7-1211 500-289 000
12-1618 300-137 000
17-291400-53 000
30-41940-60 000

Last update : 05-08-16, BH