Schwangerschaft verkünden

Quand et comment le dire...

Le futur papa est bien sûr le premier à l’apprendre. Mais qu’en est-il de toutes les autres personnes à qui on souhaite annoncer la bonne nouvelle? Quel est le bon moment pour leur dire? En général, on conseille aux femmes enceintes d’attendre le début du deuxième trimestre, quand le risque d'avoir une fausse couche est devenu faible. Les futures mamans qui ne veulent pas attendre auront intérêt à ne le dire qu’à des personnes à qui elles se confieraient si la grossesse devait ne pas se dérouler comme elles l’espéraient. Voilà pour les règles générales, mais maintenant, passons à la question décisive: Comment le dire...

...aux futurs grands-parents?

Même si certains doivent d’abord s’habituer à l’idée de devenir grands-parents, la plupart sont ravis d’apprendre qu’un petit-enfant est en route. Bien sûr, le plus beau, c'est quand le secret est révélé d'une manière surprenante. Mais parfois, les futurs grands-parents ont comme un sixième sens et découvrent le pot aux roses avant que les futurs parents aient eu le temps de penser à une surprise. 

...aux frères et sœurs aînés du bébé?

C'est la situation qui détermine quand on annonce la grossesse à l’enfant. Certains se font beaucoup de soucis en voyant maman souffrir des problèmes de la grossesse et cela les soulage d’apprendre qu’il y a une bonne raison pour ces nausées incessantes. Mais avec les petites pipelettes, c’est peut-être mieux d’attendre jusqu’à ce que ça ne fasse plus rien si le gamin le raconte aussitôt à toute la famille. Pour les très petits enfants, neuf mois sont une période incroyablement longue, vous pouvez tranquillement attendre que votre ventre commence à s’arrondir pour lever le secret. Que vous lui disiez plus tôt ou plus tard, avoir un petit frère ou une petite sœur est toujours un événement marquant pour un enfant. Une bonne préparation à l’agrandissement de la famille est donc très important. Faites participer l’enfant à la grossesse autant que possible, par exemple en l’emmenant voir les échographies, en lui expliquant ce qui se passe dans votre corps ou en lui demandant de l’aide pour choisir les premières affaires pour le petit. 

...aux futurs parrain et marraine?

Bien sûr, c’est merveilleux de poser rapidement la question aux futurs parrain marraine, pour qu’ils puissent se réjouir avec vous de l’arrivée du bébé. Mais la question centrale doit être: qui va assumer ce rôle spécial dans la vie du petit? Le parrain et la marraine devraient être des gens qui ont une bonne relation avec les parents, indépendamment de l’enfant. En plus de vous demander comment leur annoncer la bonne nouvelle, il faut absolument réfléchir à ce que vous attendez des personnes qui vont accompagner votre enfant à travers sa vie. 

...à vos amis?

C'est la proximité avec la personne qui détermine quand et comment vous allez l'annoncer. Vous pouvez mentionner en passant que vous attendez un enfant, vous pouvez faire un joli avis ou tout bêtement attendre que votre petit bidon annonce la nouvelle pour vous. Ou alors, sortez le grand jeu, par exemple en faisant comme certaines personnes aux USA en invitant vos amis à une  «Gender Reveal Party»  où vous annoncerez aussi le  sexe de l'enfant. Faites attention avec les amis qui n’arrivent pas à avoir d'enfants. Pour eux, l’annonce d’une grossesse peut être très douloureuse; ça se peut qu’ils réagissent de manière réservée ou s’éloignent même pendant quelque temps. Ne le prenez pas mal, donnez-leur le temps de s’habituer à la situation.

...à l’employeur?

La loi ne dit pas quand il faut informer les supérieurs que l'on est enceinte. Quel est le meilleur moment pour informer l’employeur? À quoi faut-il faire attention?

En ce qui concerne la communication de votre grossesse à votre employeur, il convient de noter que la loi n'impose ni obligation ni délai précis dans lequel une femme enceinte doit informer son employeur de sa grossesse. Après tout, c'est votre affaire personnelle quand vous avez réellement acquis une certitude au sujet de votre état.Cela vous permet de décider vous-même quand informer le patron ou la patronne. Toutefois, dès que la femme veut bénéficier de ses droits en tant que femme enceinte, par exemple des dispositions relatives à la protection des femmes enceintes et en particulier de la protection contre le licenciement, elle doit en informer son employeur. Alors n’attendez pas trop longtemps. Un bon moment est le quatrième mois, car le risque de fausse couche n’est plus aussi grand. Il y aura également suffisamment de temps pour permettre à toutes les personnes concernées de s'adapter à la nouvelle situation et de faire les préparatifs nécessaires : Organiser un remplacement de grossesse, développer des concepts pour un modèle à temps partiel ou de partage d'emploi, etc.

Si vous gardez votre grossesse pour vous pendant encore longtemps, cela peut provoquer un sentiment de mécontentement : cela donne l'impression que vous avez peur des conséquences et que vous avez peu confiance dans la volonté de l'employeur de coopérer. Abordez la question avec confiance : Un changement dans votre plan de carrière affecte toujours votre environnement professionnel et devrait être façonné par un organisme responsable. Un conseil purement formel : après cet entretien, informez également le service du personnel, car désormais, certaines règles de protection de la maternité s'appliquent à vous.

...aux collègues de travail?

Après avoir informé l’employeur, vous pouvez aussi le dire à vos collègues. Le bon moment pour le faire dépend de différents facteurs. Si vous aimeriez que vos collègues fassent un peu plus attention à vous, informez-les plutôt rapidement; si vous ne voulez pas faire tout un foin de votre grossesse, attendez que votre ventre commence à devenir rond. Bien sûr, il faut aussi le dire à vos collègues si vous ne pouvez plus assumer certaines tâches à cause de votre grossesse. Malheureusement, il arrive que certains collègues ne se montrent pas vraiment ravis d'apprendre qu’une collègue est enceinte, car ils ont peur de devoir lui prendre du travail ou la remplacer pendant son congé maternité. Informez-vous bien sur vos droits et vos obligations pour pouvoir contrer les reproches injustifiés, ne vous laissez pas marcher dessus et cherchez de l’aide si le comportement des collègues vire au mobbing. 

...aux assurances?

Les nouveau-nés doivent être assurés contre la maladie et l'accident auprès d’une caisse d’assurance maladie dans les trois mois. Pour que votre petit soit assuré dès sa naissance, mieux vaut conclure une assurance maladie déjà pendant votre grossesse. Toutes les caisses proposent cette prestation, sans prime. Vers la fin de la grossesse, annoncez aussi à vos autres assurances que votre famille va s’agrandir.

EXTRA: Les meilleures excuses si personne d'autre - excepté quelques personnes choisies - ne devrait encore le savoir…

Last update : 06-11-18, TV

loading