Tatowierer sticht ein Tattoo auf die Schulter einer Frau

Tatouages

Celles qui n’ont pas encore de tatouage et aimeraient tomber enceintes dans un futur proche feraient mieux de renoncer à l’encre pour l’instant. Idéalement, le tatouage sera complètement guéri avant que le test de grossesse ne soit positif.

Un tatouage pendant la grossesse?

Les tatouages font mal, pas seulement le jour même, mais aussi par la suite, pendant qu’ils guérissent. Ça peut être encore plus marqué chez les femmes enceintes, car leur peau est spécialement sensible. Ces douleurs peuvent provoquer des contractions et, dans le pire des cas, un accouchement prématuré, surtout si on avait déjà un risque de naissance prématurée sans le savoir. Même quand on a déjà beaucoup d'expérience des tatouages, il se peut que ça fasse spécialement mal la prochaine fois. La plupart des salons de tatouage refusent donc d’encrer des femmes enceintes.

En plus, les tatouages frais s’enflamment facilement et on peut faire une réaction allergique aux colorants. La sensibilité de contact n’est pas trop fréquente pour le noir, mais plutôt pour les couleurs vives comme le vert, le jaune et surtout le rouge. C'est particulièrement dangereux. quand la femme enceinte a déjà une allergie au nickel. En cas d’inflammations et d’allergies, le médecin doit souvent prescrire de la cortisone ou des antibiotiques. Les femmes enceintes ne doivent prendre ces produits que dans des exceptionnels. En outre, on suppose qu’une sensibilisation, ou allergie, peut se transmettre à l’enfant.

Les aiguilles pourraient transmettre des infections dangereuses; on craint par-dessus tout le VIH et l’hépatite B ou C. Les salons de tatouage ont donc des prescriptions d’hygiène strictes. Celles qui veulent absolument se faire tatouer devraient choisir un salon où le personnel utilise des gants et des aiguilles à usage unique. En outre, tout l’outillage doit être absolument propre et stérilisé. Aucune encre entamée ne doit être utilisée, elles doivent être fraîches et dans leur emballage original, idéalement des emballages à usage unique stériles.

Le corps peut absorber de faibles quantités d'encre et la transmettre à l’enfant. C'est vrai aussi pour le lait maternel pendant l’allaitement. Même si les couleurs pour tatouage ne doivent pas contenir de toxines, qui sait quelles réactions elles peuvent déclencher chez un fœtus? Même si la mère ne développe pas de réactions allergiques à l’encre, on ne peut pas exclure que le bébé y réagisse. C'est pour ça que les femmes devraient éviter de se faire tatouer aussi pendant l’allaitement. Les tatouages anciens, eux ne représentent aucun danger pour l’enfant. On peut admettre que les métaux lourds et les substances potentiellement toxiques des encres ne sont plus dans la circulation.

Encore un aspect, et pas des moindres: Pendant la grossesse, le corps change; le ventre et les seins peuvent s’orner de vergetures, les fesses, les cuisses et même les chevilles changent de forme. Ça prend souvent quelques mois après l'accouchement et la fin de l’allaitement pour que tout retrouve son allure d'avant. Ça peut donc être une bonne idée d'attendre le retour à la normale avant de faire tatouer ces parties et de limiter les textes ou images aux zones qui ne sont pas distendues par la grossesse.

Détatouer pendant la grossesse?

La situation est délicate si vous avez commencé une procédure de détatouage peu avant de tomber enceinte. Le retrait du tatouage au laser consiste à détruire les particules d’encre au moyen d’un rayon de lumière très puissant. Le corps absorbe et élimine progressivement ces particules. Cela implique que, pendant cette période, des substances potentiellement toxiques se promènent dans votre circulation. La règle est identique à celle du tatouage: il ne faudrait pas exposer le bébé à un tel risque potentiel. On déconseille donc le retrait des tatouages pendant la grossesse. Au fait, le noir, le brun et le bleu sont les tons les plus faciles à effacer au laser.

Newsticker

Encre de tatoueur, poison sous la peau: Environ 25% des moins de 30 ans ont un tatouage. Stiftung Warentest a étudié dix encres de tatoueur et a trouvé des substances certes pas interdites, mais dangereuses, dans six d’entre elles. Elles peuvent provoquer des allergies (conservateurs, nickel). Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), aussi détectés, sont même cancérigènes. Les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, de névrodermite ou d'un système immunitaire affaibli ne doivent donc en aucun cas se faire tatouer, conseille la fondation. Les hémophiles, les femmes enceintes et celles qui allaitent auront aussi meilleur temps de renoncer à de nouveaux tatouages.

Last update : 26-09-16, BH

loading