Piercing

Piercing et grossesse

Pendant la grossesse, un piercing du nombril ne devrait pas causer de problèmes, à part peut-être s’il est encore relativement frais. Dans ce cas, il se pourrait qu’il s'arrache quand le ventre gonfle. Si vous l’avez depuis plus d’une année, la probabilité d'une déchirure et l’éventualité d’une infection sont faibles.

Restez quand même attentive aux signes d'infection (rougeur, gonflement, démangeaison) et ne lésinez pas sur la crème, pour que votre peau reste bien élastique! Si ça devient désagréable, il faudra retirer le bijou en métal ou le remplacer par un morceau de plastique flexible (bâtonnet PTFE), qui ne pose aucun risque d’inflammation ni d’allergie. Ces «bouche-trou» ne se trouvent probablement que là où vous avez fait faire le piercing, mais pas dans des magasins ordinaires qui vendent des piercings.

Normalement, un piercing au nombril ne gêne pas pour l’échographie.

Et: même si vous enlevez le piercing du nombril pendant quelques mois, le trou ne va pas forcément se fermer. Si ça devait quand même arriver, le salon de piercing pourra l’étirer à nouveau petit à petit, deux à trois mois après l'accouchement, et vous pourrez à nouveau orner votre ventre dégonflé.

Un piercing des tétons devient souvent très désagréable pendant la grossesse. La poitrine  gonfle énormément et les mamelons deviennent très très sensibles. Beaucoup de femmes enlèvent donc leurs piercings déjà au début de la grossesse. On conseille en tous les cas de les retirer au sixième mois. L’allaitement peut éventuellement être problématique après un piercing du mamelon, si plusieurs canaux à lait ont été blessés. Les revues médicales spécialisées font état de troubles dans l’écoulement du lait, probablement à cause de cicatrices qui bouchent les canaux où passe le lait. Au pire des cas, une montée de lait excessive et un engorgement mammaire peuvent amener à une mastite (inflammation du sein) ou un abcès de la paroi thoracique.

Il ne faut en aucun cas allaiter bébé avec des piercings métalliques en place, il risque de se blesser ou de l’avaler en tétant. Alternativement, on peut insérer provisoirement des bijoux en métal. Il faut attendre trois mois après le sevrage pour remettre les piercings à leur place attitrée.

Les piercings des parties génitales peuvent gêner et provoquer des blessures pendant l’accouchement. Votre gynécologue pourra vous dire s’il est nécessaire de retirer le bijou. Mieux vaut le faire aussi tôt que possible, pour que la blessure soit bien guérie au jour de l'accouchement et qu’elle supporte bien les tensions. Un piercing des parties intimes pourrait aussi gêner certains examens prénataux. Autre argument pour enlever la quincaillerie: les changements hormonaux augmentent de manière générale le risque d’inflammation, y compris malheureusement pour les piercings anciens, déjà guéris depuis longtemps. En outre, il est possible que vous ayez une réaction allergique au métal même s’il ne vous a jamais posé de problèmes jusque-là. En tous les cas, les nouveaux piercings pendant la grossesse, c'est tabou!

Lisez aussi nos informations sur les tatouages pendant la grossesse.

Last update : 04-10-16, BH

loading