Schwangere liegt und streicht sich mit der Hand über den Bauch

Rubéole

Pendant une grossesse, la rubéole est dangereuse pour le bébé, surtout au premier tiers. Elle entraîne un risque élevé (jusqu’à 50% les premières semaines) que votre enfant vienne au monde avec des malformations, par ex. du cœur ou du cerveau. Elle pourrait aussi affecter le bon développement des yeux et des oreilles. Après la 18e semaine de grossesse, le danger pour le nouveau-né est plutôt faible. Malheureusement, les symptômes d’une infection de rubéole ne sont pas toujours évidents à reconnaître.

Au début de votre grossesse, votre gynécologue examinera si vous avez une immunité efficace. Pour cela, il regardera le «titre»: s’il est de 1:32 ou plus, vous êtes assez protégée. S’il est à 1:16 ou moins, vous devriez faire attention. Évitez de toute manière le contact avec des enfants atteints de rubéole. Si pendant les 16 premières semaines de grossesse vous entrez quand même en contact avec une personne qui pourrait être infectée, informez immédiatement votre gynécologue. Dans les cinq jours après une infection possible, on peut encore réaliser une immunisation passive aux immunoglobulines anti-rubéole. Le titre d’anticorps de la rubéole continuera à être surveillé par la suite de la grossesse pour pouvoir reconnaître une nouvelle infection.

Idéalement, vous devez vous assurer avant la grossesse que vous êtes immunisée contre la rubéole et éventuellement vous faire vacciner. Comme les enfants sont les principaux vecteurs de la rubéole, c’est d’autant plus important si vous travaillez avec des enfants (enseignante, éducatrice). Après la vaccination, vous ne serez pas infectieuse. 

Avant, on pensait qu’il ne fallait pas se faire vacciner contre la rubéole pendant la grossesse, et qu’il fallait absolument éviter de tomber enceinte pendant les trois premiers mois après la vaccination. Une étude décrite en mars 2001 dans le British Medical Journal et menée auprès de 180 femmes a cependant donné un résultat rassurant: la grossesse se déroule de manière identique, mis à part un taux légèrement supérieur de fausses couches, que la femme ait été vaccinée par erreur pendant la grossesse (inaperçue) ou pas. Les enfants se développaient normalement avant et après la naissance. N’en faites donc pas si par exemple vous tombez enceinte juste après avoir été vaccinée contre la rubéole. 

Rarement, il peut y avoir une deuxième infection de rubéole pendant la grossesse, même si la femme devrait en théorie y être immunisée. Mais il n’y a encore jamais eu de cas où l’enfant en aurait souffert.

Last update : 30-08-16, BH

loading