Mädchen hebt der Mutter das T-Shirt und stahlt den Babybauch an

Oreillons

Les oreillons sont une infection virale qui touche surtout les enfants en bas âge. 96% des femmes en âge de procréer sont immunisées aux oreillons. Dans beaucoup de cas, la maladie ne provoque aucun symptôme et passe complètement inaperçue. Si des symptômes apparaissent, il s'agit d’un gonflement des glandes salivaires devant les oreilles, qui fait mal quand on mâche.

Grâce au nombre élevé de femmes immunisées, une infection aux oreillons est très rare pendant la grossesse. Le risque de fausse couche pourrait être légèrement accru si la mère est contaminée au premier tiers de la grossesse. Il n’existe aucun indice d’une augmentation du risque de malformations infantiles en lien avec les oreillons.

En cas de contact avec une personne qui a les oreillons, on contrôle tout d’abord la situation immunitaire de la mère. Si elle ne présente pas d’anticorps IgG spécifiques, on lui administre une immunoglobuline. Cette substance empêche la femme de tomber malade à son tour, jusqu’à quatre jours après le contact avec la personne infectée. Passé ces quatre jours, elle peut au moins diminuer la gravité des oreillons.

Si la mère attrape les oreillons peu avant ou après l'accouchement, le nouveau-né doit recevoir des immunoglobulines à titre préventif et être isolé, car la maladie peut être dangereuse pour les nouveau-nés.

Last update : 30-08-16, BH

loading