Infection à chlamydia

L'infection à chlamydia (chlamydiose) est actuellement l'infection sexuellement transmissible (IST, maladie vénérienne) la plus fréquente; autrement dit, on l’attrape surtout lors des rapports sexuels. La bactérie se retrouve chez 5-10% de tous les adultes sexuellement actifs. L'infection est due à un micro-organisme similaire à une bactérie: Chlamydia trachomatis.

Dans trois cas sur quatre, la chlamydiose ne provoque aucun symptôme et l’infection passe donc souvent inaperçue. Quand des symptômes apparaissent, ils ne sont pas très spécifiques: démangeaison dans le vagin, pertes jaunâtres collantes, brûlure en urinant, éventuellement saignements entre les règles. Les symptômes n’apparaissent qu’environ une à trois semaines après la contamination. Les complications peuvent comprendre l'infertilité à cause d’adhérences et de déformations dans les ovaires et les trompes de Fallope. Beaucoup de femmes qui n’arrivent pas à tomber enceintes n’ont aucune idée que leur stérilité est due à une chlamydiose qu’elles n’avaient jamais remarquée.

En cas de grossesse, les fausses couches sont légèrement plus fréquentes , surtout à cause d’une augmentation du taux de grossesses ectopiques ou extra-utérines (par ex. dans les trompes ou la cavité abdominale), ou d'une perte des eaux prématurée entraînant une naissance prématurée. Si l’infection n’est pas suffisamment traitée avant la naissance, le nouveau-né peut facilement être contaminé par contact. Chez le nouveau-né, une chlamydiose entraîne surtout une conjonctivite (inflammation de la conjonctive) et des inflammations des poumons.

Le diagnostic peut être établi par biologie moléculaire à partir de l’urine (test PCR), par un frottis de l’orifice de l’urètre et du col de l’utérus ou par test des anticorps dans le sang. Pendant la grossesse, l’infection sera traitée par un antibiotique compatible (érythromycine, amoxicilline ou azithromycine) pendant environ 10 jours. À titre préventif, on pourra reproduire le traitement pendant une semaine quatre semaines avant l’accouchement. Bien entendu, il faut traiter en même temps aussi le partenaire pour éviter de se recontaminer mutuellement (effet ping pong). Il n’y a pas besoin d’examiner spécialement le partenaire.

La première infection à chlamydia peut d’ailleurs remonter à très loin et être passée inaperçue depuis tout ce temps. Une infection qui se réactive n’est donc pas une raison pour devenir méfiante ou avoir des soupçons.

Last update : 02-01-19,